OL-PSG, Fournier préfère miser sur l'humilité

Dimanche soir (21h), l'Olympique Lyonnais affrontera le Paris Saint-Germain dans le cadre de la 24e journée de . Les Gones ont une belle occasion de prendre leurs distances en tête du classement mais l'entraîneur juge que ce sera difficile de faire chuter l'équipe de la capitale.

Hubert Fournier

"On devra faire un grand match." Pendant une conférence de presse, l'entraîneur Hubert Fournier a reconnu que ses joueurs devront sortir le grand jeu afin de venir à bout du . Pour lui, les Franciliens sont vraiment redoutables depuis le début de l'année (7 victoires, 1 défaite toutes compétitions confondues). "Le PSG est sur une série impressionnante. On peut s'attendre à ce qu'il appuie sur l'accélérateur." De toute évidence, les hommes de devront prendre trois points à Gerland afin d'avoir ensuite une longueur d'avance sur l' au classement. Pour Hubert Fournier, une défaite face au PSG ne serait pas dramatique à ce stade de la saison. "Il y a aura tellement d'échéances derrière, notamment en mars avec trois déplacements de suite. On y verra plus clair après. Ce n'est pas un match décisif."

Néanmoins, le technicien a reconnu que ce serait formidable de réaliser un exploit face à l'ogre de la Ligue 1. "Cela pourrait nous donner confiance et montrer que l'on n'est pas là par hasard. Si on gagnait sans nos absents, cela prouverait que ce serait une grande performance. L'OL a envie de rester leader. On y prend goût à cette place..." Même si les Rhodaniens rêvent de remporter le titre, Hubert Fournier a quand même rappelé que le club ne boxe pas du tout dans la même catégorie, tout du moins sur le plan financier, que le PSG. "Le match est d'abord avec l'OM (2e) sans oublier l'ASSE (4e)... Il faut garder un oeil dans le rétroviseur. Cela peut aller tellement vite."

Au passage, l'entraîneur de l'OL a souligné le fait que ses joueurs ne devront pas tomber dans le jeu de certains joueurs du PSG qui n'hésitent pas à provoquer leurs adversaires ou encore à discuter sans cesse avec les arbitres. "Je pense que c'est l'arbitre qui va subir le plus de provocations ! Apparemment il faut parler anglais ou italien pour le faire verbalement avec les arbitres... A nous de ne pas tomber dans le panneau de cette provocation." Hubert Fournier est persuadé que si l'OL garde "la volonté d'être ambitieux dans le jeu", sans pour autant "faire n'importe quoi" en oubliant les fondamentaux sur le plan défensif, alors le PSG aura des difficultés à Gerland.
Article précédent PSG : Thiago Silva et l... Article suivant Ligue 1 : l'OM, un club...