Un nouveau deal en vue pour José Mourinho ?

A Stamford Bridge, le manager fait l'unanimité tant auprès des dirigeants que de ses joueurs. Forcément, le board des Blues a envie de conforter un peu plus sa situation sur le plan contractuel.

José Mourinho

Une première saison d'observation. En juin 2013, José Mourinho avait fait son come-back à . Même s'il connaissait déjà parfaitement la maison londonienne, suite à son passage entre juin 2004 et septembre 2007, le manager devait clairement bâtir une nouvelle équipe compétitive. Après un premier exercice vierge de titres, le "Group One" semble avoir trouvé la bonne formule afin de guider sa formation vers les sommets. Pour l'instant, Chelsea occupe la première place du classement en et vient de disputer son 8e de finale aller de la face au PSG (1-1).

Par ailleurs, les pensionnaires de Stamford Bridge participeront à la finale de la face à le 1er mars prochain. Si on excepte l'humiliation subie contre Bradford City à domicile lors du 4e tour de la , qui avait profondément agacé José Mourinho, il y a pratiquement un mois (2-4), on peut dire que les Blues réalisent un parcours sans fausse note. Après avoir déjà étoffé son palmarès à Chelsea dans le passé (2 Championnats d'Angleterre, 2 League Cup, 1 FA Cup et 1 ), le coach âgé de 52 ans a encore le vent en poupe.

Même s'il désire triompher sur la scène nationale, José Mourinho rêve encore plus de remporter une troisième Ligue des champions sur le plan personnel après ses triomphes à Porto puis à l'. En attendant, les dirigeants de Chelsea voudraient le récompenser au cours des jours ou des semaines à venir. D'après le journal The Times, ils désireraient lui faire signer un nouvel engagement de quatre ans alors que celui dont il dispose en ce moment expirera, on le rappelle, en juin 2017. Même s'il perçoit déjà 17 millions d'euros par an, le "Group One" devrait bénéficier d'une rallonge non-négligeable et ainsi "sécuriser" son futur à tous les niveaux.
Article précédent C1 - Incident raciste: ... Article suivant Les supporters racistes...