La réponse de Bale, la gâchette Lewandowski, le duo Dirar-Martial... Les Tops du week-end

Chaque lundi, l'équipe de sélectionne trois Tops qui ont illuminé les jours précédents. Aujourd'hui, nous avons choisi de parler de , et du duo Martial-Dirar.



Martial-Dirar, le duo d'enfer de Monaco.


Alors que se profile le 8e de finale retour de la face à , l'équipe de Monaco a préparé au mieux ce grand rendez-vous. Les Monégasques ont battu logiquement (3-0) au Stade Louis II vendredi dernier. Lors de ce match, deux joueurs dirigés par se sont distingués. Il s'agit bien entendu de et d'. Le premier a délivré deux passes décisives tandis que le second a confirmé sa bonne forme du moment en marquant deux buts. C'est vraiment de bon augure avant de retrouver des Gunners revanchards après leur performance insipide à l'Emirates Stadium en C1 (succès 3-1 de l'ASM).

Bale a fait taire ses détracteurs.


Souvent critiqué depuis le début de la saison, Gareth Bale a envoyé un message fort à ses détracteurs. En effet, l'ailier gallois du s'est offert un doublé contre dimanche soir (2-0, 27e journée de ). Sans surprise, l'ancien joueur de a fait un geste, adressé aux socios de la Casa Blanca, lorsqu'il a inscrit son premier but. Gareth Bale a tout simplement mis ses mains sur ses oreilles afin de leur faire savoir que leurs critiques ne suffisent pas afin de le déstabiliser sérieusement. L'entraîneur madrilène, , espère franchement que le détonateur va embrayer et être plus régulier jusqu'à la fin de la saison.

Lewandowski monte en puissance.


L'été dernier, les dirigeants du avaient réalisé une affaire exceptionnelle en recrutant Robert Lewandowski. Profitant de sa liberté contractuelle alors qu'il jouait à Dortmund, les Bavarois avaient enregistré sa venue sans débourser un seul euro. Aujourd'hui, les pensionnaires de l'Allianz Arena se frottent les mains étant donné que "Lewa" a marqué 17 buts en 35 matches toutes compétitions confondues. Samedi dernier, l'artilleur a dégainé à deux reprises et donc grandement contribué au succès écrasant du Bayern sur la pelouse du Werder Brême (4-0). Le coach peut être satisfait de l'apport du natif de Varsovie qui est à l'aise dans son onze titulaire.

Article précédent Arsenal : Wenger veut r... Article suivant L'équipe-type de la 29e...