La preuve par trois pour Ibrahimovic, l'indispensable Giroud, le Barça s'est adjugé le Clasico... Les Tops du week-end

Chaque lundi, la rédaction de TopMercato sélectionne trois des Tops qui ont marqué le week-end. Aujourd'hui, nous avons choisi de mettre en avant , et le .



Il ne fallait pas énerver "Ibra"...


Critiqué pour son expulsion contre et surtout les mots prononcés après le match face à (2-3), Zlatan Ibrahimovic a répondu de la plus belle des manières. A l'image de ce que souhaitait l'entraîneur , l'attaquant suédois a fait taire ses détracteurs contre Lorient. "Ibra" a réalisé un triplé et donc grandement contribué au succès final des Parisiens (3-1) lors de la 30e journée de . Après avoir inscrit son dernier but, Zlatan Ibrahimovic n'a pas hésité à faire des gestes avec ses mains pour faire comprendre à ceux qui l'ont dézingué qu'ils auraient mieux fait de ne rien dire.

Giroud, le facteur X d'.


On ne le dira jamais assez mais Olivier Giroud est vraiment en grande forme depuis déjà plusieurs semaines. Sur la pelouse de , le buteur français a marqué deux buts en première période (24e et 28e minutes). Ces derniers ont clairement donné une bonne bouffée d'air frais aux Gunners même s'ils se sont fait peur lorsque a réduit l'écart à la 48e minute. Pour en revenir à l'ancien Montpelliérain, force est de constater qu'il a inscrit 17 buts en 26 matches toutes compétitions confondues. Après le match contre les Magpies, le manager a déclaré que "le meilleur est encore à venir" en ce qui concerne Olivier Giroud. On est pressé de voir ça !

Le Barça a pris l'ascendant sur son rival éternel.


Avant le Clasico entre le et le Real, les Blaugrana étaient clairement favoris étant donné qu'ils avaient remporté 17 de leurs 18 derniers matches. A défaut de corriger les Merengue, les hommes de ont réussi à remporter, très difficilement, ce duel face à une Casa Blanca difficile à manoeuvrer (2-1). Les buts signés Jérémy Mathieu et ont suffi aux Catalans pour triompher au . Au classement, le Barça a désormais quatre longueurs d'avance sur le . Rien n'est encore joué en ce qui concerne l'attribution du titre de champion d'Espagne étant donné qu'il reste dix journées à disputer. Néanmoins, les pensionnaires du Camp Nou ont désormais un joker dans leur manche sur le plan comptable.

Article précédent L'OM a donné rendez-vou... Article suivant L'équipe-type de la 30e...