Débat TM : Deschamps doit-il titulariser Fekir contre Brésil ?

Le 26 mars, la France défiera le dans le cadre d'un match amical de gala. La question est de savoir si oui, ou non, le sélectionneur serait bien inspiré en titularisant (OL). L'avis de la rédaction.

Nabil Fekir

NON, ce n'est pas le bon moment.


Même si Nabil Fekir n'a pas volé sa place en équipe de France (loin de là même...), puisqu'il a inscrit 11 buts et délivré 7 passes décisives en , force est de constater que ce serait une grave erreur de l'aligner d'entrée de jeu contre le Brésil dans deux jours. En effet, cette rencontre est une sacrée affiche même si elle se dispute dans le cadre d'un amical sans enjeu. Si le Lyonnais passait au travers, ou livrait une prestation mi-figue mi-raisin, bon nombre d'observateurs n'hésiteraient pas à l'enterrer sans ménagement. Il serait nettement plus judicieux de l'utiliser en tant que joker contre la Seleção, par exemple en le faisant entrer à l'heure de jeu, et/ou de lui donner plus de temps pour faire ses preuves contre les Danois le 29 mars. (Vincent Bogard)

NON, cela me semble trop tôt pour ça.


Principale attraction du groupe France pour affronter jeudi le Brésil puis le dimanche, en amical, Nabil Fekir viendra peut-être bouleverser la hiérarchie dans les prochains mois. En attendant, appelé pour la première fois par Didier Deschamps, le milieu de terrain de l'Olympique Lyonnais ne doit, à mon sens, pas débuter la rencontre contre la Seleção. Non pas que la pépite rhodanienne ne mérite pas d'être vue : le sélectionneur des Bleus ne perdra rien à lui offrir quelques minutes sur ces deux rencontres de préparation, histoire de valider son choix de l'appeler. Mais le Lyonnais est encore trop jeune (21 ans) et pas assez expérimenté pour démarrer un match aussi prestigieux que celui-ci, bien que sans enjeu. Surtout, sa titularisation obligerait "DD" à changer de système en passant d'un 4-3-3 à un 4-4-2 en losange dans lequel il brille de mille feux à Gerland. En résumé, Nabil Fekir ne constitue pour le moment qu'une possible alternative, il est vrai séduisante sur le papier. (Camille Fischbach)
Article précédent L1 - Lyon : Gourcuff ab... Article suivant OL : Gonalons indisponi...