Le Top 5 des buts longue distance en Premier League

Ce samedi, le milieu de terrain écossais a inscrit l'un des buts les plus incroyables de l'histoire de la , en battant l'immense depuis sa propre moitié de terrain. Le plus lointain de l'histoire du championnat anglais ? Pas tout à fait... Voici un florilège de ces missiles venus d'ailleurs. Ou quand le Kick n'a pas besoin du Rush...

Asmir Begovic

C'est l'un des gestes de la saison, en Premier League. Samedi, Charlie Adam a lobé l'immense Thibaut Courtois depuis le rond central pour ramener provisoirement les Potters à 1-1, face à . Pour le cinquantième but de sa carrière en Premier League, le milieu écossais s'est offert un missile de 61 mètres.



En aout 1996, un jeune joueur nommé s'était révélé aux yeux du foot anglais en inscrivant un but similaire sous le maillot de , lors d'un match face à Wimbledon. La frappe géniale du "Spice Boy" avait parcouru 55m avant de se loger au fond des filets.



Autre spécialiste des frappes lointaines, le milieu de terrain espagnol . En janvier 2006, l'ancien Red avait régalé Anfield d'une frappe lumineuse, armée à 64 mètres du but adverse lors d'un troisième tour de . C'était face à la modeste équipe de Luton, qui évoluait alors en Football League One (D3).



Quelques mois plus tard, le maestro espagnol récidive, lors d'un match de Premier League remporté par les Reds contre . Sans toutefois faire tomber son record personnel, puisque Xabi Alonso se trouve certes dans son camp, mais "seulement" à 60 mètres de la cible, au moment de l'impact.



Malgré leurs efforts, tous ces hommes sont encore loin du champion absolu de la discipline. Lors d'un match - en novembre 2013, le portier bosnien des Potters entre avec fracas dans le Guinness Worlds Records, quand son premier dégagement du match - après 13 secondes de jeu - aidé par le vent, s'en va tromper le portier polonais des Saints 92 mètres plus loin. Du vrai jeu "box to box"...

Article précédent Chelsea : Mourinho donn... Article suivant Man City : Pellegrini a...