Le "Prince de l'Atletico" est bien Griezmann, Tevez et la Juve filent vers le Scudetto... Les Tops du week-end

Les Tops du week-end de ce lundi 20 avril 2015 sont notamment consacrés à qui a encore brillé avec l'. Au menu également, et la Juventus qui ont enfoncé le clou pour le titre de champion d'Italie.



On peut l'appeler "Monsieur Griezmann".


Antoine Griezmann surfe sur une spirale positive depuis déjà plusieurs semaines. Face au (succès 2-1 de l'Atletico Madrid), l'attaquant polyvalent a encore fait preuve d'une efficacité remarquable. L'international français a réalisé un doublé dont une superbe reprise acrobatique qui a fait le tour des télévisions en Europe. Aujourd'hui, Antoine Griezmann est vraiment l'homme fort de l'Atletico Madrid et ce n'est pas un hasard si l'entraîneur le titularise fréquemment alors qu'il ne le faisait pas forcément en début de saison. Le gaucher est le deuxième buteur tricolore, sur le Vieux Continent, avec 20 réalisations derrière le Lyonnais (25 buts).

Tevez et la Juve ont plié l'affaire en Italie.


Avant le choc au sommet entre la Juventus et la , on se demandait si les Bianconeri allaient être en mesure de vaincre leur dauphin au classement qui n'avait pas perdu depuis le 9 février dernier (0-1 contre le ). La réponse est " oui " ! Les hommes de ont fait preuve d'une sacrée maîtrise face aux Biancocelesti (2-0). Le duo Tevez-Bonucci a fait la différence en première période alors que les débats étaient plutôt équilibrés dans l'ensemble. Lors de la seconde manche, la Vieille Dame a mis à profit son expérience acquise en afin de gérer au mieux son avance. Résultat, le quatrième Scudetto consécutif se profile plus que jamais pour la Juve qui possède 15 points d'avance sur l'AS Rome et la Lazio alors qu'il en reste... 21 à prendre en .

Des ingrédients parfaits pour le derby OL-.


Les amoureux de football qui raffolent des derbys qui sentent la poudre avant et pendant un match ont été servis avec le duel entre l'Olympique Lyonnais et l'AS Saint-Étienne (2-2). Dans une ambiance électrique à Gerland, ils ont assisté à un duel musclé mais aussi et surtout prolifique. Du spectacle, des occasions (poteaux, arrêts de gardiens...), des retournements de situation et au final un résultat nul qui arrange plutôt les deux formations rivales ! Après avoir mené 1 à 0 grâce à un but signé , les Gones ont encaissé un penalty, signé (1-1), et perdu qui a été expulsé. Douchés avant la mi-temps suite au but de (1-2), les joueurs d' ont égalisé grâce à au tout début du deuxième acte (2-2). On en redemande !

Article précédent Le derby bouillant OL-A... Article suivant OL : Njie "déçu" par le...