Mondial 2010 : l'Afrique du Sud nie les soupçons de corruption

Le président de la Fédération sud-africaine de football (Safa) a reconnu que le pays avait bien payé 10 millions de dollars en 2008, mais a assuré qu'il ne s'agissait en aucun cas d'achat de voix pour l'obtention du Mondial 2010.

"Comment aurions-nous pu payer un pot-de-vin pour des voix quatre ans après avoir été choisis?", a déclaré Jordaan. La justice américaine accuse l'Afrique du Sud d'avoir versé 10 millions de dollars à l'ancien président de la Confédération nord-américaine de football (Concacaf), en échange de trois voix. Cette somme, destinée à un fonds de développement de la Concacaf, ont été déduits des 100 millions de dollars versés à l'Afrique du Sud par la pour l'organisation du Mondial-2010, selon la presse.
Article précédent FIFA : un "bourbier pou... Article suivant FIFA/Corruption : une d...