FIFA : deux fugitifs argentins refusent de se livrer

Alors qu'Alejandro Burzaco s'est rendu en Italie, les deux autres hommes d'affaires argentins, dont la justice américaine demande l'extradition dans l'affaire de corruption touchant la , ont indiqué qu'ils refusaient de se livrer à la justice.

Par l'intermédiaire de leurs avocats, Hugo et Jinkis ont fait savoir qu'ils ne se considéraient pas comme fugitifs, car ils ont, avant même l'émission des alertes rouges d'Interpol, déposé devant la justice argentine une demande d'exemption de placement en détention, le temps de l'examen par Buenos Aires de la demande d'extradition. Alejandro Burzaco (Torneos y Competencias), Hugo et Mariano Jinkis (Full Play), à la tête de sociétés de marketing sportif spécialisées dans les droits TV, sont soupçonnés d'avoir versé des pots-de-vin à des dirigeants du football.
Article précédent Allemagne : le présiden... Article suivant FIFA 16 : les premières...