ASSE : Gradel pousse encore un coup de gueule

Les dirigeants de Saint-Étienne ont confirmé qu'ils ont réussi à accorder leurs violons avec ceux de pour acter le transfert de l'ailier ivoirien .

Max-Alain Gradel

A priori, tous les voyants sont au vert pour que l'ancien joueur de porte le maillot des Cherries contre samedi prochain (1ère journée de ). Mais pour l'heure, Max-Alain Gradel n'a pas obtenu sa lettre de sortie. Un différend financier l'oppose toujours aux décideurs stéphanois. "Saint-Étienne continue à me réclamer une partie de ma prime de 1 M€ qu'il m'a payée en plusieurs échéances, soit 300 000€, en échange de ma lettre de sortie. Les dirigeants stéphanois sont malhonnêtes !" De toute évidence, Max-Alain Gradel refuse obstinément de "signer une reconnaissance de dettes" avec en prime "une clause de confidentialité" pour qu'il ne "puisse pas parler aux médias".
Article précédent ASSE : Puscas et Defrel... Article suivant ASSE : un tandem Maupay...