Le pari Martial, l'absence de Lacazette, le transfert de Kurzawa au PSG... Les mots de Deschamps

Comme prévu, le sélectionneur de l'équipe de France, , a participé à un point presse afin de justifier ses choix avant les rencontres amicales contre le Portugal et la .

Anthony Martial

L'absence de Lacazette est logique. Interrogé à propos de l'attaquant de l'OL, qu'il n'a pas retenu pour les matches qui se profilent, Didier Deschamps a rappelé que ce dernier a des "problèmes de dos" et qu'il est out pendant "une dizaine de jours" pour se soigner convenablement. En ce qui concerne , qui a choisi de quitter Monaco et de signer au , le sélectionneur des Bleus a souligné le fait que le latéral gauche va se retrouver "dans une situation différente avec une concurrence importante" ce qui n'était pas forcément le cas à l'ASM. Didier Deschamps a assuré qu'il sera "attentif à son évolution" en vue de l'.

Pour ce qui est de , il a indiqué que son absence n'est "pas un avertissement" étant donné que c'est "un joueur qui a été important" qui se retrouve "dans une situation sportive compliquée" à où il ne joue pas. Au sujet de , qui est titulaire à West Ham, Didier Deschamps a tenu un autre discours. "J'attends mieux et plus. Il a fait un très bon premier match mais il y en a eu deux autres derrière (sic). Après, ce n'est pas une sanction. Je continue de le suivre avec le staff." Dans le rang des joueurs convoqués, le Basque a encensé qui a réussi ses débuts à l'. "La qualité, il l'a. Je pense qu'il a une marge de progression importante même s'il est déjà très performant."

Martial doit sauter sur l'occasion.


Pour ce qui est du défenseur central () et de l'attaquant (Monaco), Didier Deschamps a insisté sur le fait que ce sont des jeunes joueurs. Le premier a "des étapes à franchir" pour s'imposer durablement à Chelsea et en équipe de France tandis que le second doit apporter un plus avec sa "percussion" ou encore sa "vitesse". Plus généralement, l'ancien coach de l'OM a confié qu'il n'y a "pas plus de pression ou d'inquiétude" que d'habitude même si l'équipe de France reste sur une série de résultats négative (3 défaites, 1 victoire). "On est capable de faire des bonnes choses mais à condition de mettre tous les ingrédients." Dans quelques jours, on saura si la recette de Didier Deschamps est meilleure, face au Portugal et à la Serbie, par rapport à la fin de la saison dernière...

La liste des joueurs retenus :


Gardiens : Hugo Lloris, Steve Mandanda, Stéphane Ruffier.

Défenseurs : Mathieu Debuchy, Patrice Evra, Laurent Koscielny, Eliaquim Mangala, Bacary Sagna, Benoît Trémoulinas, Raphaël Varane, Kurt Zouma.

Milieux : Yoann Cabaye, Geoffrey Kondogbia, Blaise Matuidi, Paul Pogba, Morgan Schneiderlin, Moussa Sissoko.

Attaquants : Karim Benzema, Nabil Fekir, Olivier Giroud, Antoine Griezmann, Anthony Martial, Mathieu Valbuena.
Article précédent Nice : Douchez et Le Bi... Article suivant Le PSG pense à son aven...