L2 - AC Ajaccio: les 16 mois de suspension sont un "déni de justice"

L' a qualifié de "déni de justice" la suspension de 16 mois infligée à son joueur pour deux coups de poing lors d'un match de à Tours.

"Il s’agit d’un déni de justice flagrant!" est-il écrit dans un communiqué de l'ACA, lu sur le terrain par le président Léon Luciani avant le coup d'envoi du match contre Auxerre, évoquant des "condamnations toujours disproportionnées" contre son club. "Cette faute mérite sanction", a-t-il dit, mais l'AC Ajaccio refuse "d'admettre cette provocation. Nous en ferons appel, nous épuiserons tous les moyens juridiques (...) jusque devant les tribunaux", a ajouté le président. Le club menace de ne plus envoyer ses joueurs concernés devant la commission de discipline de la Ligue de football professionnel () puisque "nous savons de toutes manières que nous serons, comme d’habitude, victimes de la sanction la plus lourde".
Article précédent France : "Première Ligu... Article suivant L2 - Metz s'incline dev...