Caen : le tirage au sort ne convient pas à Garande

Le 3 janvier prochain, Caen défiera en 32es de finale de la . A vrai dire, l'entraîneur normand, , pense que ce sera tout sauf un cadeau de défier l'OM en tout début d'année 2016.

"L'avantage au moins, c'est qu'il faudra être prêt tout de suite. La seule chose qui m'embête un peu, c'est qu'on rejouera Marseille chez nous 15 jours après en L1. Avec le 19 décembre et l'OM deux fois, les trois prochains matches à d'Ornano seront trois grosses affiches", a-t-il souligné par le biais de Ouest-France.
Article précédent Son statut à l'OM, ses ... Article suivant OM : Batshuayi évoque l...