Valbuena avait enfoncé Benzema pour l'affaire de la sextape

Dimanche (hier), avait fait savoir, par le biais de l'émission Téléfoot, qu'il n'aurait aucun problème à rejouer aux côtés de en équipe de France. Mais le 20 novembre dernier, le milieu offensif de l' n'avait pas hésité à pointer du doigt l'attaquant du Real devant la juge Nathalie Boutard dans le cadre de l'affaire de la sextape.

Mathieu Valbuena et Karim Benzema

Un récit clair et net. Ce lundi, les journalistes du média Le Monde ont publié une partie des propos tenus par Mathieu Valbuena devant la juge de Versailles. Le 6 octobre dernier, le milieu offensif de l'Olympique Lyonnais avait discuté avec Karim Benzema dans sa chambre à Clairefontaine. Ce dernier lui avait indiqué qu'il existait "une vidéo" et que c'était "chaud". Comprenez que le joueur du avait eu vent de l'existence d'une sextape qui concernait directement Mathieu Valbuena. D'ailleurs, Karim Benzema avait même "donné un peu les détails de la vidéo" avant de proposer l'aide de son ami Karim Zenati pour régler cette histoire. Après avoir mis en avant le fait qu'il voulait "bien payer" pour sa liberté mais qu'il craignait "des copies", l'ancien pensionnaire de l'OM avait compris que Karim Benzema désirait à tout prix qu'il rencontre son meilleur ami.

En effet, le buteur lui avait chaudement recommandé de procéder ainsi afin de ne pas se retrouver en face de "gros voyous". Forcément, Mathieu Valbuena avait pris conscience que le fameux Karim Zenati désirait obtenir "une contrepartie" financière en échange de ses "services" (sic). Au cours de l'entretien avec la juge, "Le Petit" avait ensuite reconnu que le natif de Lyon lui avait "fait peur". Par ailleurs, il avait fait part de son étonnement lorsqu'il avait eu vent des conversations téléphoniques enregistrées par les policiers durant lesquelles Karim Benzema se moquait de lui avec Karim Zenati. "En dehors, je ne sais pas quel garçon il est. Mais quand on entend les écoutes, c'est pas quelqu'un qui me respecte beaucoup. (...) Je n'ai jamais eu d'animosité envers lui. Je le respecte, il me respecte. On n'est pas proches."

Au sujet de la fameuse insulte "tarlouze", Mathieu Valbuena avait admis que ce n'était "pas amical" et même "irrespectueux". Alors que l'affaire de la sextape était dévoilée sur la place publique, le milieu offensif avait reçu plusieurs appels de Karim Benzema qui avait "peur" pour son image. "Il m'a dit qu'il fallait que je fasse un démenti, il m'a dit : “Ça pue, j'ai une fille, j'ai déjà eu des trucs comme ça”. Je lui ai dit que je le ferais s'il y avait lieu de le faire mais à ce moment-là de l'enquête, on n'avait pas encore tout appris." Aujourd'hui, les dirigeants de la Fédération Française de Football, mais aussi le sélectionneur des Bleus , sont dans l'embarras. Y aura-t-il une conversation de programmée pour procéder à une réconciliation entre ces deux joueurs en vue de l' ? Pas sûr...
Article précédent PSG : Sirigu encore ali... Article suivant Thiago Silva, Ben Yedde...