Gameiro veut remonter sur la scène tricolore

Pour l'instant, ne fait pas partie des plans du sélectionneur français . Ses performances avec le pourraient lui permettre d'atteindre cet objectif majeur en vue de l'Euro.

Kévin Gameiro

Une si longue "absence"... Pour trouver la trace de la dernière sélection de Kevin Gameiro en équipe de France, il faut tout simplement remonter au 11 novembre... 2011. A l'époque, l'escouade tricolore avait battu les États-Unis (1-0) dans le cadre d'un match amical. Après ce dernier épisode sur la scène internationale, l'attaquant avait quitté le en août 2013 et signé au FC Séville qui lui faisait les yeux doux depuis déjà un bout de temps. En Andalousie, Kévin Gameiro a marqué 21 buts puis 17 lors des deux dernières saisons.

Bizarrement, le footballeur qui a honoré 8 sélections et marqué 1 but pour le compte des Bleus n'a jamais été convoqué de nouveau par Didier Deschamps. Depuis le début de cet exercice 2015/2016, tout se passe encore mieux pour lui en Andalousie. Souvent titulaire (28 apparitions), Kevin Gameiro a déjà inscrit 14 buts et effectué 2 passes décisives. Dans les colonnes du quotidien , le footballeur âgé de 28 ans n'a pas caché qu'il a pour ambition de revenir au plus vite en équipe de France. "Il faut juste regarder mes stats, et voilà. Je préfère me montrer sur le terrain. (...) Il me reste quatre mois pour ça. Je vais tout donner", a promis le natif de Senlis.

Gameiro a identifié des objectifs.


Au passage, Kevin Gameiro a insisté sur le fait qu'il a "beaucoup progressé mentalement" et qu'il a donc pris "en maturité et en expérience" au cours des deux dernières années. Au niveau de ses objectifs, lors du deuxième acte de cette saison 2015/2016, le footballeur qui avait débuté sa carrière à a confié qu'il veut "finir la saison avec vingt, vingt-cinq buts", gagner "un titre avec Séville" et enfin avoir le plaisir d'honorer "une sélection en équipe de France"... même s'il est hors de question d'attendre quoi ce soit, sur ce plan, en attendant une bonne nouvelle devant sa télévision...
Article précédent FC Séville : Kakuta ver... Article suivant Coupe du Roi : le tirag...