ASSE : une rupture définitive avec Payet ?

L'accrochage entre et lors du dernier match contre Toulouse (défaite 0-1 des Verts, 37e journée de ) n'a pas du tout plu au co-président . Le dirigeant ligérien a confié à nos confrères du Progrès que le milieu offensif réunionnais va payer pour son excès de colère.

"Il y a des comportements individuels qui ne doivent pas se faire. C'est la raison pour laquelle j'ai sanctionné Dimitri. J'ai parlé à tous les joueurs après ce qui s'est passé. Et je me suis exprimé plus particulièrement auprès de certains qui n'ont pas respecté les valeurs de l' à diverses reprises", a indiqué l'homme fort du club aux dix titres de champion de France.

"Il y en a plusieurs mais celui qui a été mis à pied c'est Payet pour son comportement anormal pour un joueur professionnel. Il a terni l'image du club et ça, je ne peux pas l'accepter. Il est mis à pied à partir d'aujourd'hui jusqu'à sa convocation lundi prochain."

A la question de savoir si cette histoire peut pousser l'ancien joueur de vers la sortie, le deuxième maillon du binôme avec Bernard Caïazzo préfère cependant apaiser les choses. "Il ne faut pas tout oublier. Dimitri est un homme que j'ai toujours apprécié et un joueur talentueux. Il était indispensable pour la construction du jeu."

"Il est sous contrat (jusqu'en juin 2013), il a fait une erreur mais ce n'est pas pour ça qu'il est condamné définitivement. Qui n'a pas fait d'erreur ? Dans le contexte électrique de samedi dernier, avec l'accueil qui leur a été réservé à l'échauffement, on peut comprendre qu'on pète un câble. Là, il paye son erreur", a-t-il conclu.
Article précédent ASSE, Janot : "les cais... Article suivant ASSE, dirigeants : Bern...