OM : à quoi joue Ben Arfa ?

C'est l'arlésienne du mercato. Le milieu offensif de l'Olympique de ne sait pas encore de quoi sera fait son avenir, malgré une contribution non négligeable au doublé - Championnat de France. Mais avec les récentes déclarations de son conseiller, Ben Arfa pourrait plier bagages...


Comme à chaque fin de saison, l'expectative règne autour de l'avenir d'...

On pensait les atermoiements terminés, les rumeurs et autres bruits de couloir rangés définitivement au placard. Mais Hatem Ben Arfa reste et restera toujours l'un des pourvoyeurs les plus importants du mercato. Cette année ne déroge pas à la règle et le Marseillais, auteur d'une saison contrastée, fait encore les choux gras de la presse hexagonale et européenne.

Un départ à l'étranger avorté... Jusqu'à quand ?



Utilisé avec parcimonie par lors de la première partie de saison, Ben Arfa a changé d'attitude en janvier, se montrant plus disponible, prêt à faire les efforts nécessaires pour retrouver une place de titulaire sur le front de l'attaque marseillaise : “Je suis revenu de vacances avec un esprit de vainqueur. Le 100% ne m'intéresse pas, je suis à 200 % pour essayer d'élever mon niveau de jeu, être plus performant que lors des six premiers mois. Mentalement, j'ai grandi. “

Bien lui en a pris, le joueur natif de Clamart a ainsi évité un départ vers des destinations exotiques. Cette peur de se retrouver dans des championnats moins huppés lui a remis les idées en place. Il est certain qu'un transfert du côté de l' aurait été perçu comme un frein à sa carrière, même si au Panathinaïkos a réussi à prouver le contraire.

Depuis la fin du mercato hivernal et la confiance de l'entraîneur retrouvée, l'ancien Lyonnais a alterné entre le bon (face à Toulouse en Coupe de la Ligue), le très bon (contre ) et l'exécrable (face à , lors du match retour de l'). A l'image de sa jeune carrière, cet homme de coup, de fulgurance, n'arrive pas à enchaîner. Cette irrégularité, qui lui porte tant de préjudices, pourrait l'amener une fois de plus, à quitter le navire marseillais.

Ben Arfa, la côte anglaise



Mais Hatem semble peu enclin à se séparer aussi facilement de l'OM. Arrivé au club voilà deux ans, le joueur francilien veut réussir en France et en . Même s'il se plait bien dans les Bouches du Rhône et sait qu'il aura du mal à retrouver une telle ferveur en France, Ben Arfa est envoyé par des sources convergentes du côté de la capitale, au Paris Saint-Germain. C'est du moins ce qu'a indiqué son conseiller au quotidien régionale La Provence : “Si le est intéressé, pourquoi pas. Nous ne fermerons aucune porte. Seul le projet sportif que l'on proposera à Hatem importera.“

Mais c'est surtout du côté de l'Angleterre qu'Hatem Ben Arfa semble conserver une côte considérable. D'après les dires du Daily Mirror , serait enclin à mettre sur la table pas moins de 12 millions d'euros, soit la somme déboursée par l'OM, pour s'attacher ses services. Déjà intéressé en janvier dernier, l'entraîneur croit au potentiel du joueur formé à l'INF Clairefontaine et voudrait en faire l'un de fers de lance de sa formation. Toujours selon le tabloïd anglais, et dans une moindre mesure, , garderait un oeil sur le footballeur marseillais.

Recalé pour la seconde fois de l'équipe de France après l'Euro 2008, Hatem Ben Arfa est à un tournant de sa carrière. Toujours selon son conseiller, le joueur devrait attendre la reprise de l'entraînement au centre pour discuter avec Didier Deschamps : “Cela dit, il est toujours sous contrat avec l'OM et nous verrons, lors de la reprise de l'entraînement, si on compte encore sur lui à Marseille ou pas.“ S'il ne s'est pas encore ouvertement exprimé sur le sujet, Hatem Ben Arfa gagnerait à le faire d'ici peu. Histoire de passer un été un peu moins agité...
Article précédent OM : Gameiro déclare sa... Article suivant Lyon, Briand : "je n'ai...