FIFA : Blatter dédouane le Qatar

L'ancien président de la , , suspendu pour six ans par la fédération, s'est confié lors d'un entretien au journal Le Monde. Il a notamment évoqué l'attribution de la 2022 au .

Sepp Blatter

Interrogé par le journal français qui voulait savoir si le Qatar avait "acheté" sa Coupe du Monde Sepp Blatter répond en faveur de l'Emirat : "J'ai toujours dit que les Coupes du monde ne sont pas attribuées grâce à des cadeaux ou des invitations faits à droite et à gauche mais suite à une influence politique. Comme pour les JO, c'est celui qui avait le plus d'influence qui a gagné. Si c'était le sponsoring qui avait eu une influence, les auraient dû gagner, avec leurs grandes entreprises et les contrats de télévision. Le Qatar n'aurait eu aucune chance" a-t-il déclaré.

Il confirme que la France a joué un rôle important sur cette attribution. Et notamment : "J'ai toujours espéré qu'on arriverait à amener la Coupe du monde 2018 en Russie et celle de 2022 aux Etats-Unis. On pouvait jouer cette carte diplomatique. Mais il faut bien dire, très amicalement, que Michel Platini, après la réunion qu'il a eue, à , avec le président Sarkozy et l'émir actuel du Qatar [le 23 novembre 2010] m'a dit : "On m'a demandé de voter pour les intérêts français, et mon groupe ne va pas voter ce qu'on avait tacitement décidé de voter au comité exécutif [Comex]. "Cela ne m'a pas choqué. Pour l'attribution du Mondial 2010, il y avait eu la même chose. M. Chirac avait dit à Platini : " Tu ne vas pas voter pour l'Afrique du Sud, nous sommes très liés au Maroc. " Je savais que le Qatar allait gagner avant d'ouvrir l'enveloppe"a-t-il indiqué.
Article précédent CM 2018 : L'Ouganda ... Article suivant Mondial 2022 : le Qatar...

Commenter

Retrouvez les derniers commentaires postés sur notre site en cliquant simplement sur le nom "Top Mercato" ci-dessous ▼