OL : Tapie n'y va pas par quatre chemins avec Aulas

Lors d'un entretien accordé à L'Équipe, l'ancien président de l'OM a évoqué les difficultés éprouvées par pour se constituer une équipe compétitive.

"J'aime bien Lyon. Et mon ami Aulas. Je n'arrête pas de lui dire : "Si tu avais une charnière centrale, tu sais où tu serais ? " Mais je le connais, il risque encore de vendre. À un moment, quand il avait et (Sonny) , il aurait pu gagner la . Il avait une des quatre meilleures équipes d'Europe", a-t-il confié au journal.
Article précédent AS Rome-OL : Gonalons s... Article suivant Ligue 1 : ces 5 choses ...

► Le zap foot de la semaine !


Commenter

Retrouvez les derniers commentaires postés sur notre site en cliquant simplement sur le nom "Top Mercato" ci-dessous ▼