Bastia : le président la joue profil bas

Lors d'un entretien accordé ce mardi à RMC, est revenu sur les incidents survenus dimanche lors de la rencontre de opposant son club à l'Olympique Lyonnais.



Le président bastiais s'est exprimé au sujet des mesures prises par son club et notamment la fermeture de la tribune Est du stade Armand-Cesari. "Lorsqu'on voit ce genre de scènes, ça ne laisse pas insensible. On voudrait vivre beaucoup de choses sur un terrain de football, sauf ça. Il n'est jamais trop tard pour ce type de mesures. Ce sont des mesures qu'on prend avec responsabilités mais un peu à contrecoeur. Au vu de ce qui s'est passé l'autre soir, les choses sont allées trop loin et je pense que ces mesures constituent une réponse adaptée à ces événements (...) Il est évident que ce qui s'est passé est grave, et on est bien placé pour le savoir. Je peux vous certifier que sur les 1500 abonnés de la tribune, l'immense majorité sont des amoureux du club et du football, Après, il y a quelques dizaines de personnes qui n'arrivent pas à se contrôler, à faire abstraction d'une passion exacerbée", a lâché le patron du club corse.
Article précédent PSG : quand Verratti en... Article suivant Le PSG s'est fait très ...