Kroos, Godin, Messi... L'équipe-type de la saison en Liga

Sans surprise, le et le ont terminé aux deux premières places de la . Notre équipe-type de la saison du championnat espagnol fait la part belle aux joueurs des deux équipes, mais pas seulement.



Au poste de gardien de but, a réalisé une seconde partie de saison de haute volée. Il n'est pas pour rien dans la remontée au classement des Colchoneros, lesquels ont fini troisièmes.

Sur le côté gauche de sa défense, le portier slovène a pu compter sur le travail réalisé par . Le Brésilien a également apporté dans le secteur offensif, puisqu'il est parvenu a inscrit 3 buts et délivrer 6 passes décisives. Du côté droit, Daniel Carvajal a brillé, sous les couleurs du Real Madrid, apportant notamment son agressivité, dans le couloir.

Dans l'axe, confirme chaque saison combien il est important dans le système mis en place par . L'Uruguayen est pour beaucoup dans le fait que l'équipe de l' soit la plus perméable du championnat. Yeray Álvarez, qui défend les couleurs de l', mérite la place à ses côtés. Le Basque a été l'une des révélations de cet exercice.

À la récupération, a réalisé de grosses performances, sous les couleurs de la . Les 13 cartons jaunes dont il a écopé témoignent de sa hargne. reste quant à lui l'un des maîtres à jouer de la maison blanche. L'Allemand est encore à créditer d'une saison de très haut niveau, lors de laquelle il a notamment distribué12 passes décisives.

En ce qui concerne l'animation offensive, la compétition ibérique reste dotée des meilleurs joueurs du monde. Difficile de faire une croix sur l'une des stars du Barça ou du Real. , côté gauche, a inscrit 13 buts et délivré 11 passes décisives en 30 matchs. Côté droit, , a trouvé le chemin des filets à 37 reprises en 34 apparitions.

Dans l'axe, on tentera une association inédite entre (25 buts et 6 passes décisives en 29 rencontres) et Luís Suárez (29 buts et 13 passes décisives en 35 matchs).

Enfin, Zinedine Zidane a obtenu son premier sacre dans la Liga. Le Français ne cesse d'étonner, sur le banc des Merengues. Il mérite sa place, à la tête de cette formation de l'année.

L'équipe-type de la saison : Oblak (Atletico Madrid) - Filipe Luis (Atletico Madrid), Godin (Atletico Madrid), Álvarez (Athletic Bilbao), Carvajal (Real Madrid) - Illarramendi (Real Sociedad), Kroos (Real Madrid) - Neymar (Barcelone), Messi (Barcelone) - Cristiano Ronaldo (Real Madrid), Suárez (Barcelone).

Les remplaçants : Asenjo (), Piqué (Barcelone), Escudero (), Ceballos (), (Real Madrid), Bale (Real Madrid), Moreno (Espanyol).
Article précédent Rennes : déjà une offre... Article suivant FC Séville : le départ ...