Mercato - Neymar au PSG, c'est fait ! (Officiel)

Après plusieurs semaines de spéculations, le PSG a confirmé la signature de Neymar. Le Brésilien, qui est certainement l'un des trois meilleurs joueurs de la planète, débarque avec l'ambition de lui faire franchir un nouveau palier et de devenir le numéro un mondial.

Neymar

Le , qui avait tenté de déstabiliser le club parisien en chipant , s'est pris un sacré retour de flamme. Sonné, moribond, il a perdu le joueur disposant du plus gros potentiel, censé incarner la succession de . A 25 ans, Neymar a déjà inscrit 288 buts et délivré 150 passes décisives en 480 rencontres disputées avec le , et les Blaugranas. Malgré l'obstination des dirigeants catalans, le vestiaire paraissait tout simplement trop petit pour deux éléments de cette envergure. Les Qataris ont mis le paquet pour le convaincre de rejoindre la .

L'ancien attaquant de Santos percevra désormais 30 millions d'euros nets par saison, sur cinq ans, soit environ le même salaire que le quintuple barcelonais. Le PSG lui aurait également versé une prime substantielle à la signature, de même qu'à son père, qui a pris part aux négociations (on parle de 35 millions d'euros, Ndlr). Enfin, le club parisien a levé la clause libératoire, versant 222 millions d'euros au Barça et explosant le montant record établi par et , l'été passé (105 millions d'euros, Ndlr).

Oui, le football est fou. Effet de son exposition et de ses recettes, toujours croissantes, les montants des transferts et des salaires explosent. Une fois n'est pas coutume, la Ligue 1 n'est pas lésée. L'arrivée du Brésilien, conjuguée à des résultats en nette progression dans les coupes d'Europe, devrait lui permettre d'enfin se développer à l'international et de combler une bonne partie du retard qu'elle accuse sur les championnats voisins. Le PSG, qui devrait encore recruter, cet été, peut quant à lui rêver de la C1.


Article précédent PSG : Macron a rendu vi... Article suivant PSG, Emery : "Gagner to...