Mercato - Ses premiers pas avec Troyes, le voyage à Nice, l'arrivée de Neymar... Mathieu Deplagne s'est livré à Top Mercato

Arrivé cet été à , après six saisons passées à Montpellier, est revenu pour sur ses premières semaines dans l'Aube. Le latéral droit de 25 ans s'est aussi exprimé sur le périlleux déplacement à , ce vendredi lors de la 2e journée de . Le champion de France 2012 a aussi glissé un mot sur la venue en France de , qu'il risque de croiser dans son couloir au moment d'affronter le .

Mathieu Deplagne

Mathieu, comment se passent ces premières semaines à Troyes ?

Très bien. Les joueurs et les dirigeants m'ont bien accueilli. L'ambiance est bonne, ce groupe est humble avec de gros bosseurs.

Votre objectif, c'est de disputer une saison pleine ?

Oui. Je reste sur un exercice difficile avec Montpellier. J'avais perdu ma place de titulaire à partir de février. Je voulais retrouver un club de Ligue 1, c'était le plus important pour moi. J'ai eu l'opportunité de signer ici, cela s'est fait naturellement. On n'a qu'un seul objectif : le maintien. On sera heureux avec trois équipes derrière nous au classement. Il n'y a pas d'inquiétude à avoir. On essaye de progresser tous les jours pour se sauver.

Quel bilan avez-vous fait de ce premier match contre Rennes (1-1) ?

Il y a de la déception. C'est dommage de se faire rejoindre quand on mène au score, surtout à domicile. Mais on lance cette saison sans perdre, on a pris de la confiance. Le sentiment est mitigé, mais on veut retenir le positif. Moi, je retrouve le rythme et le plaisir de jouer. Mes premières impressions sont bonnes. Cela va aller de mieux en mieux.

"Neymar ? C'est dommage pour les latéraux"


Vous enchaînez ce vendredi avec un déplacement à Nice...

On n'est évidemment pas favoris. Nice a fini troisième la saison dernière et dispute la . Ils ont un gros effectif. On va se présenter là-bas avec humilité. On sera l'outsider, le petit poucet. Ce n'est que du bonus, le maintien ne se jouera pas demain.

Un mot sur l'arrivée de Neymar au PSG, que vous aurez l'occasion de croiser sur votre chemin...

C'est dommage pour les latéraux (rires). Tous ont dû se faire chambrer. C'est un sérieux client qui a mis sur les fesses de meilleurs joueurs que moi. Pour notre championnat, c'est exceptionnel. Neymar, c'est un super joueur et une image. Tout le monde va apprendre et progresser à ses côtés.

Avez-vous digéré la disparition de votre ancien président , décédé le 29 juin dernier ?

Ce fut un choc pour tout le monde. Si j'en suis là aujourd'hui, c'est grâce à lui. Il faut vivre avec ça. Je ne suis pas inquiet pour Montpellier. Il y a des gens compétents et le club est suffisamment structuré.
Article précédent OM : la partie est gagn... Article suivant Ligue 1 : les 5 données...


Commenter

Retrouvez les derniers commentaires postés sur notre site en cliquant simplement sur le nom "Top Mercato" ci-dessous ▼