Un succès historique pour Amiens, Arsenal a coulé à Anfield... Les Tops et les Flops du weekend

Comme chaque lundi, la rédaction de vous présente ses Tops et ses Flops du weekend en France et à l'étranger. Au programme des bons points : Amiens et . Dans les rangs des bides, on parlera de et .

Déception Arsenal

L'OM, quelle déroute !


Celle-là risque de laisser des traces. Privé de plusieurs cadres (Rami, Payet, Njie), l'Olympique de Marseille a sombré dans les grandes largeurs sur la pelouse de Monaco (6-1), en conclusion de la 4e journée de . Ce choc aura donc fait pschitt rapidement, le club phocéen encaissant quatre buts en première période. Le but de ne changera rien à la soirée désastreuse des hommes de , tenus en échec une semaine plus tôt par Angers (1-1). La trêve internationale arrive à point nommé pour permettre aux coéquipiers de de retrouver leurs esprits.

Lewandowski reprend ses bonnes habitudes.


Dépossédé la saison dernière de son statut de meilleur buteur par , Robert Lewandowski est décidé à récupérer son bien dans quelques mois. En tout cas, le canonnier polonais réalise un gros début d'exercice. Buteur contre le (3-1), l'attaquant de 29 ans a signé samedi un doublé lors du succès du sur le terrain du Werder Brême (2-0), lors du 2e acte de . Avec trois réalisations, l'ancien artificier du occupe déjà la tête du classement des meilleurs réalisateurs. Son nouveau face-à-face à distance avec "PEA" s'annonce excitant.

Une grande première pour Amiens.


L'apprentissage du haut niveau était logiquement difficile pour Amiens, pour la première saison de son histoire dans l'élite. Mais après trois défaites en trois journées sans marquer un seul but, le club picard s'est offert son premier succès. Et d'une manière cinglante, puisque les hommes de ont écrasé Nice (3-0), troisième du précédent exercice, au stade de la Licorne. Recruté pour se relancer, restera à jamais le premier buteur de l'histoire de l'ASC en Ligue 1, avant le doublé de .

Arsenal explose en plein vol.


La victoire spectaculaire contre Leicester (4-3) n'est plus qu'un lointain souvenir. Ce match face aux Foxes aura même révélé les failles défensives du club londonien, encore plus béantes face à un cador comme . A l'occasion de la 3e journée de , les Gunners d' ont pris le bouillon à Anfield (4-0), une fessée qui prouve que cette saison ne sera sûrement pas encore la bonne. En trois matches, les partenaires d' ont déjà concédé huit buts : inconcevable pour une équipe qui prétend à lutter pour le titre et n'aura même pas la possibilité de redonner le sourire à ses fans en .
Article précédent Ligue 1 : l'OM, une pre... Article suivant Falcao, Lewandowski, Ca...