Mercato - Le début de saison réussi de Reims, l'affiche à Lens... Xavier Chavalerin s'est confié à Top Mercato

Avant le choc de la 12e journée de entre Lens et Reims, samedi, est allé prendre des nouvelles de . Arrivé en Champagne lors du dernier mercato estival, le milieu de 26 ans garde les pieds sur terre malgré la place de leader. L'ancien joueur du Red Star s'attend à une rude opposition contre des Sang et Or qui ont sorti la tête de l'eau après un début de saison cauchemardesque.

Xavier Chavalerin

Xavier, quel bilan tirez-vous de ce début de saison ?

Il correspond aux attentes de , même si les défaites contre Lorient, Brest et Châteauroux étaient évitables. Le coach est rigoureux, il nous apporte beaucoup psychologiquement. Il ne hausse jamais le ton et s'exprime bien avec tous les joueurs. Jusqu'à présent, ça marche ! Sur le terrain, il prône un style offensif et une grosse possession de balle, avec des décalages et du jeu rapide.

Comment faire pour ne pas s'emballer ?

Grâce aux cadres, on reste calme. Il ne faut pas s'enflammer. En Ligue 2, on sait que cela va très vite. Ceux qui étaient là la saison dernière nous ont rappelé que l'équipe avait également bien débuté, avant que tout ne s'écroule. On doit rester concentrés. Personne ne doit se disperser. On a perdu dès que l'on s'est déconcentrés.

Un gros match vous attend ce samedi à Lens...

Leur classement ne reflète pas leur niveau. Ils ont connu un début difficile mais là, ils sont dans une bonne période. Ils viennent d'en mettre six à Bourg. Ce n'est pas anecdotique. Cela prouve que c'est une bonne équipe. Bollaert va être plein, ça va être un gros match. Cela reste des matches particuliers.

"À Paris, cela devenait difficile avec les bouchons"


Vous avez rejoint le club l'été dernier. Comment se passent vos débuts ?

Très bien. Je me suis parfaitement adapté au groupe. J'ai retrouvé des joueurs croisés au Red Star ou à Tours. Le coach comptait sur moi. Les résultats sont là, c'est plus facile. Les supporters m'ont récompensé en septembre. Je suis un joueur de l'ombre, ça fait toujours plaisir de recevoir un prix. Pour un début de saison, je suis content de mes prestations. Je me plais à Reims. J'ai vécu douze ans à Paris. Cela devenait difficile avec les bouchons (rires).

Une prolongation de contrat est-elle déjà envisagée ?

Non. Je suis concentré sur cette saison. Deux ans, c'est long ! Il y a encore le temps avant d'y penser.

Suivez-vous toujours les performances de vos anciens clubs ?

Oui, je suis en contact avec certains joueurs. Pour Tours, c'est compliqué. En National, le Red Star avait bien débuté mais ils connaissent une période plus difficile. Je les vois bien remonter.
Article précédent Bordeaux : Laborde ne m... Article suivant Ligue 2 : Nîmes écrase ...


Commenter

Retrouvez les derniers commentaires postés sur notre site en cliquant simplement sur le nom "Top Mercato" ci-dessous ▼