Italie, Ventura : "Je demande pardon aux Italiens pour le résultat, pas pour l'implication"

C'est un véritable séisme qui a secoué l'Italie, lundi soir, avec l'élimination de la Squadra Azzurra, lors des barrages du . Giampiero Ventura, le sélectionneur de l'Italie, n'a pas démissionné, après le match.

"Non, je n'ai pas démissionné. C'est un résultat désastreux, mais nous verrons. La responsabilité ? Dans le football, c'est l'entraîneur, quand le résultat n'est pas celui escompté, et la chance ou la malchance ne comptent pas. C'est un résultat très dur du point de vue des conséquences. On a vu que l'envie était là, ce soir, les joueurs avaient la volonté, mais le foot est comme ça et il faut l'accepter. (...) Je suis déçu, parce que ce soir (lundi, Ndlr) j'ai compris ce qu'était une équipe nationale, et je remercie le public de San Siro qui nous a aidés jusqu'au bout. Nous aurions mérité mieux", a déclaré le technicien. Il a également indiqué qu'il allait "parler avec la Fédération, très vite", au sujet de son avenir.

L'ancien coach du Torino s'est excusé auprès du public transalpin : "Si je demande pardon ? Oui, absolument. Je demande pardon aux Italiens pour le résultat. Mais pas pardon pour l'implication, la volonté. Mais pardon pour le résultat, qui est la chose la plus importante." Il regrette visiblement d'être considéré comme le fautif : "Si l'amalgame technique s'est brisé lors du match de Madrid (0-3, Ndlr) ? C'est difficile de parler de foot dans ce contexte mais le match de ce soir prouve le contraire. On ne peut pas attaquer le sérieux, la volonté et le professionnalisme avec lesquels j'ai fait ce travail", a-t-il conclu.
Article précédent Mondial 2018 (Q) : l'It... Article suivant Italie : l'hallucinant ...