L'ASSE de Sablé loupe ses débuts, un retour gagnant pour Pogba... Les Tops et les Flops du weekend

Comme chaque lundi, la rédaction de vous dévoile ses Tops et ses Flops du weekend en France et à l'étranger. Au programme des bons points : le et . Au rayon des mauvaises notes : le duo ASSE-Rennes et le .

Julien Sablé

Premières manquées pour Sablé et Lamouchi.


et ne garderont pas un bon souvenir de leur première. Invité à prendre la succession d', le premier n'a pas pu empêcher la défaite de l'AS à (3-1), lors de la 13e journée de . En grande difficulté, les Verts restent sur quatre matches sans victoire alors que se profile, après la venue de , un calendrier démentiel (, , , Monaco). De son côté, le nouvel entraîneur breton a vu ses protégés chuter à Strasbourg (2-1), une contre-performance qui met fin à une série de quatre succès de rang. Le successeur de aura lui aussi du pain sur la planche.

Pogba flambe pour son retour.


Éloigné des terrains depuis plus de deux mois en raison d'une blessure aux ischio-jambiers, Paul Pogba a signé samedi un retour tonitruant, lors de la victoire aisée de contre (4-1) dans le cadre de la 12e journée de . D'abord passeur décisif pour son compatriote , le milieu français a ensuite signé son troisième but de la saison en championnat, de près sur un service de . L'ancien joueur de la devra dans les prochaines semaines confirmer cette performance, surtout en vue d'un retour en équipe de France. A quelques mois de la en Russie, le footballeur de 24 ans n'a plus de temps à perdre.

Un premier écart pour le PSG.


Le PSG a profité de la 13e journée de Ligue 1 pour accentuer son avance en tête du classement. Incontestable vainqueur de Nantes (4-1), grâce notamment à un doublé d', le club de la capitale a ainsi pris 35 points sur 39 possibles depuis le début de saison. Surtout, le nul concédé par le champion Monaco à Amiens (1-1) permet aux hommes d' d'avoir une marge de six unités sur leur dauphin. S'il est évidemment trop tôt pour affirmer que les coéquipiers de ne seront plus rattrapés, ce premier écart confirme leur domination hexagonale et va mettre l'ASM sous pression.

Un retard de dix points pour le Real.


Le champion va devoir réaliser une incroyable "remontada" pour conserver son bien. Après le nul face à l'Atletico (0-0), pour le compte de la 12e journée de , le constat est sans appel : le Real Madrid ne tient pas le rythme du , et même de . Avec déjà trois nuls et deux défaites, le club merengue a déjà laissé beaucoup de points en route. Troisième, la Maison Blanche de Zinedine Zidane est ainsi reléguée à six longueurs de l'écurie ché, et surtout à dix unités des Blaugrana. La mission s'annonce très difficile : aucune équipe n'a remonté un tel retard dans l'histoire du championnat espagnol.
Article précédent PSG : le club chambre l... Article suivant Cavani, Sanson, El-Ghaz...


Commenter

Retrouvez les derniers commentaires postés sur notre site en cliquant simplement sur le nom "Top Mercato" ci-dessous ▼