UEFA : ça se complique sérieusement pour le Milan AC

Cette fois-ci, les affaires se corsent sérieusement pour les dirigeants lombards. Faute de s'être entendus avec l', ils pourraient être lourdement sanctionnés, début 2018.



"Après un examen attentif des documents fournis, la Chambre a décidé de refuser l'accord volontaire demandé par le . La Chambre considère, en particulier, qu'à ce jour, il y a toujours des incertitudes quant à la capacité de refinancer des prêts à rembourser en octobre 2018, et au sujet des garanties financières présentées par le principal actionnaire", a indiqué l'instance, ce vendredi.

RMC rappelle que le club a cumulé 255 millions d'euros de dettes, sur les trois derniers exercices, alors que le Fair-play Financier n'autorise qu'un déficit de 30 millions sur une telle période. La radio ajoute que les nouveaux dirigeants ont encore endetté le club à hauteur de 200 millions d'euros, lors du rachat et du recrutement estival. Le FPF a de gros doutes sur les moyens dont il dispose pour faire face aux remboursements prévus l'an prochain.

L'UEFA s'interroge enfin sur la véritable fortune dont dispose Li Yonghong, le nouveau propriétaire. En clair, les Milanais devraient arrêter les frais et procéder à de nombreuses ventes, cet hiver.
Article précédent Milan AC : la Juventus ... Article suivant Milan AC : la direction...