Mercato - UEFA : vers une refonte totale du Fair-play Financier ?

L' s'apprête à remanier en profondeur le fameux Fair-play Financier, de façon à mettre un terme aux folles dépenses du , de , ou encore du .

UEFA

Selon les informations du Parisien, l'instance européenne envisage de "réguler le marché des transferts", sur demande "des barons du Vieux Continent". L'une des idées serait d'imposer un déséquilibre maximal de 100 millions d'euros, lors des mercatos. Le PSG ne pourrait ainsi dépenser 420 millions d'euros, qu'à condition de se séparer de joueurs à hauteur de 320 millions d'euros. Le quotidien indique que les clubs français, et particulièrement les formateurs que constituent l' et Monaco, ne seraient pas favorables à cette mesure qui pourrait tirer les tarifs vers le bas.

Des effectifs limités à 25 joueurs pros


Le FPF devrait également encadrer l'endettement des clubs et limiter le nombre de contrats professionnels à 25. L'UEFA réfléchirait également à redéfinir les "parties liées", à savoir les contrats "amis", tels les sponsors qataris du PSG. Ils ne devraient plus pouvoir excéder 30 % du chiffre d'affaires global d'un club. Le projet, qui sera encore discuté, sera soumis à un vote le 24 mai prochain.
Article précédent PSG : Diarra pourrait a... Article suivant Anderlecht : une lutte ...