Mercato - Son prêt à Quevilly, sa situation avec Caen, sa relation avec Garande... Jeff Louis s'exprime pour TM

Prêté sans option d'achat par Caen à Quevilly-Rouen, 19e de , (25 ans) a expliqué pour les raisons de son arrivée chez le voisin normand. En difficulté avec le Stade Malherbe, l'attaquant haïtien annonce qu'il quittera -d'Ornano si est encore l'entraîneur.

Jeff Louis

Vous avez fait vos premiers pas avec Quevilly-Rouen contre (0-1). Comment se passe votre adaptation ?

Bien. Je suis dans un bon groupe. Cela fait du bien de jouer. J'ai été blessé longtemps. J'ai essayé de trouver les automatismes avec mes coéquipiers. Avec le temps, j'espère que ça va aller.

Dans quel état d'esprit se trouve le groupe dans cette lutte pour le maintien ?

On y croit. J'espère que l'on atteindra cet objectif. Ce sera compliqué si tout le monde ne fait pas les efforts. C'était dur contre Châteauroux, sur un terrain difficile. On est des hommes, on doit tout faire pour y arriver. J'espère que l'on sera au niveau à Nancy.

"J'espère que Garande ne sera plus à Caen"


Vous deviez quitter Caen cet hiver pour jouer...

Oui, à cause du manque de concurrence. Le coach cherchait des excuses pour ne pas me faire jouer. Venir à Quevilly, c'est une bonne chose pour moi. Je ne devais pas être prêté, mais Patrice Garande ne m'a pas fait confiance. Il m'a fait des choses que personne ne peut faire à quelqu'un. J'ai des qualités et je suis entouré de joueurs qui ne sont pas meilleurs que moi. Il ne parle pas de football avec moi. Il ne dit rien, il ne donne jamais son avis. Ce n'est pas une question de niveau, c'est son choix de ne pas me mettre sur le terrain.

Dans ces conditions, comment voyez-vous votre avenir à Caen ?

Je ne sais pas, mais j'espère que Patrice Garande ne sera plus sur le banc la saison prochaine. S'il est encore là, je pars vers un autre club qui me fera confiance. Mais s'il n'est plus là, il n'y a pas de problème pour rester. Je suis sous contrat jusqu'en 2019.
Article précédent Guingamp : Grenier a év... Article suivant Ligue 1 : un accord ave...