Lille : Lopez va prendre "des décisions fortes"

Gérard Lopez n'accepte pas les débordements qui ont eu lieu sur la pelouse du , samedi soir. Le patron du LOSC se dit prêt à prendre les mesures nécessaires pour ne pas que cela se renouvelle.

Gérard Lopez

"D'abord, c'était assez surprenant. On fait match nul. Pas dans un super match, mais dans un match au cours duquel les joueurs se sont quand même donnés. Et contre le 5e ou 6e du championnat, , qui est en train de faire une bonne saison, qui a la 2e ou 3e meilleure défense. Ce n'est pas un match incroyable, mais ça reste un match solide. Ça fait un point. Donc, j'étais d'abord surpris et deuxièmement, extrêmement fâché", a déclaré l'homme d'affaires luxembourgeois au micro de RMC.

Lopez regrette que "des familles, des enfants" aient vu ça. Et s'il assure que les joueurs vont bien, il regrette qu'on ne l'ait pas traité "avec du respect". Il se dit prêt à prendre les mesures nécessaires pour sanctionner les fans responsables : "S'il y a une frange des supporters, qui est minime par rapport à ceux qui viennent au stade, qui décide d'agir comme ça, on prendra les décisions qu'il faudra prendre. (...) On prendra des décisions fortes dans les jours à venir, dès qu'on saura qui est à l'origine de ça et ce qu'il s'est passé vraiment. Mais je n'ai pas pu visionner les images, mis à part le fait que j'étais là hier."

"Chez nous, ça fait un tollé pas possible"


Le propriétaire lillois regrette l'ambiance qui règne autour du club : "Un club qui limoge un entraîneur, aussi connu soit-il, il y en a quasiment toutes les semaines dans tous les grands championnats du monde. Chez nous, ça fait un tollé pas possible. Un club qui est 19e, c'est pour moi inacceptable et je suis triste, mais il faut bien reconnaître qu'on n'a pas une bonne saison et qu'on doit remonter dans les neuf matchs qui restent. Là aussi, ça fait partie du football. (...) J'ai une grosse impression de sensationnalisme autour du LOSC, pour tout, et depuis le départ d'ailleurs. Ça me dérange fortement."

Il refuse enfin de baisser les bras : "Ce qui est dommage, c'est que sportivement, on ne soit pas à la hauteur. Il va falloir corriger ça. Mais ni le club, ni moi, n'autres, n'accepteront qu'une petite frange de soi-disant supporters viennent casser le travail qui est fait. Même si le travail n'a pas encore apporté les résultats qu'on voudrait. On ne va pas se démonter, on va se battre", a-t-il conclu.
Article précédent Lille : la LFP communiq... Article suivant Lille : Lopez ne partir...

Commenter

Retrouvez les derniers commentaires postés sur notre site en cliquant simplement sur le nom "Top Mercato" ci-dessous ▼