L'OM doit-il se passer de Benoît Cheyrou ?

Aussi incroyable que cela puisse paraître, aurait donné son feu vert pour mettre le milieu relayeur gauche sur la liste des transferts. Arrivé à l'Olympique de à l'été 2007, le joueur formé au Losc a vu son temps de jeu diminué de manière significative, après l'éclosion du jeune . Une raison suffisante pour se séparer d'un joueur aux portes de l'équipe de France ?

Tout comme , Benoît Cheyrou devrait quitter l'Olympique de Marseille dans les prochains jours.

Les années passent mais ne se ressemblent pas. Titulaire indiscutable à la même époque la saison passée, Benoît Cheyrou a assisté, impuissant, à la défaite de l'OM face au (1-2) depuis le banc de touche, qu'il n'a pas quitté de la rencontre. Autrefois pierre angulaire du milieu marseillais, l'ancien joueur de l'AJ Auxerre est à présent "placardisé" par son entraineur, Didier Deschamps, qui ne semble pourtant pas avoir de problèmes relationnels avec son joueur.

Le 25 mai dernier, la "Dèche" avait expliqué sa décision en conférence de presse, indiquant que la disparition de Cheyrou du onze de départ n'était que la conséquence d'un choix purement sportif : "Je n'oublie pas ce que Ben a fait. En première partie de saison, il a eu de très bonnes périodes. Après sa blessure en deuxième partie de saison, Charles Kaboré a saisi sa chance, il était en pleine forme. Ça a fonctionné et c'est un choix et une logique sportive même si ce fut difficile pour lui."

La vente Cheyrou, un moyen de renflouer les caisses


Depuis la reprise de l'entraînement au centre Louis-Dreyfus et les quelques matchs de préparation, Deschamps a une nouvelle fois fait confiance au jeune Burkinabé, Charles Kaboré. Courtisé par les plus grands d'Europe, dont le , "Charly" verra dans les prochaines semaines son contrat prolongé par l'OM. Un signe fort de la part des dirigeants qui ont clairement compris, qu'à moyen termes, l'ancien milieu de Libourne pourrait rapporter gros. Quant à Cheyrou, sa cote est encore au beau fixe en France et à l'étranger. La vente du joueur de 29 ans peut ainsi contribuer à rassembler les fonds nécessaires - Cheyrou est estimé à environ 6 millions d'euros - pour enrôler l'attaquant de classe "internationale" - ? - tant attendu.

En se délestant d'un des salaires les plus lourds du club, sans compter Ben Arfa et Niang proches également de la sortie, Marseille pourra enfin se tourner vers ses deux priorités, à savoir l'attaquant cité plus haut et le milieu défensif, qui pourrait être . Toutefois la perte d'un joueur comme Benoît Cheyrou pourrait peser lourd dans la balance. Désigné comme l'un des meilleurs olympiens de la saison 2008/2009 par les journalistes, la vision du jeu de Cheyrou ainsi que son fabuleux pied gauche manqueront indubitablement à l'OM. Mais Deschamps semble vouloir faire le ménage au sein de son effectif, quitte à se séparer des figures tutélaires du club. En cas de départ de son milieu relayeur gauche, "D.D" aura encore moins le droit à l'erreur dans son recrutement...
Article précédent OM : Ben Arfa annoncé à... Article suivant OM : une pétition pour ...