EdF : Mexès adopte la cool attitude

Alors qu'il se voit enfin offrir la chance de regagner sa place en équipe de France, aborde l'événement avec une sérénité déconcertante.

Que ce soit au sujet de ses derniers déboires en sélection, ou de son futur dans l'équipe, l'ancien Auxerrois se montre ainsi totalement serein. "Avant même de jouer, je suis déjà très heureux d'être ici. C'est un match très important. La pression, tout le monde l'aura, mais je ne vais pas jouer avec la corde au cou. Je suis serein et tranquille", confie-t-il en conférence de presse, avant de rebondir sur son dernier match en Bleu, face à l'Autriche. "On m'en a beaucoup parlé et on m'en reparlera encore longtemps... De l'eau a coulé sous les ponts. Depuis, j'ai disputé d'autres matches amicaux, notamment contre l'. Dans le foot, le ballon est rond. Ça va vite dans un sens comme dans l'autre. L'important, c'est d'être là aujourd'hui devant vous et d'avoir ma chance demain".

Il a également tenu à assumer son éviction de l'équipe, en n'affichant pas la moindre rancoeur à l'encontre de . "Il m'a donné l'opportunité de m'exprimer, mais on n'a pas vu le Philippe Mexès d'Auxerre ou des grands moments à Rome. A moi de tout faire pour le redevenir le plus rapidement possible. Jusqu'à présent, beaucoup de circonstances ont fait que... Des détails, des erreurs personnelles... Mélangez tout ça et la confiance prend un coup. J'aborde ce stage avec une autre mentalité".

Pour lui, une nouvelle ère démarre pour l'équipe de France. Et il entend bien faire partie de l'aventure. "J'arrive dans des circonstances différentes. On peut déjà s'apercevoir que c'est très sain... Le fait d'avoir un staff et un sélectionneur qui ont du vécu était très important pour repartir sur de nouvelles bases. (...) A nous de réécrire l'histoire, de s'amuser et de donner du plaisir aux gens. Il faut retrouver l'engouement qu'on a perdu ces derniers temps. Même si c'est dur à dire, il faut oublier ce qui s'est passé en Afrique du Sud, passer à autre chose. On n'a pas le choix". Cela passera déjà par une belle prestation, demain, face à la Norvège.
Article précédent Arsenal : une place de ... Article suivant EdF : le onze de ...