L'ASSE dans une excellente passe, Man City craque dans le derby... Les Tops et les Flops du weekend

Comme chaque lundi, la rédaction de vous propose ses Tops et ses Flops du weekend, en France et à l'étranger. Au programme des bons points : l'AS et le . Au rayon des mauvaises notes : et .

Bayern Munich

Un 28e titre pour le Bayern.


Le Bayern Munich a remporté samedi le titre de champion d'Allemagne, le 28e de son histoire, grâce à une victoire à (4-1), et ce à cinq journées de la fin de saison. Ce sixième titre consécutif, le club bavarois l'a décroché sans aucune contestation possible, même si les premières semaines ont été difficiles jusqu'au départ de . Depuis le retour de , les coéquipiers de n'auront concédé qu'une seule défaite. Maintenant que la mission nationale est accomplie, le Bayern vise dès mercredi une qualification pour le dernier carré de la , après un succès à Séville (2-1).




Ça se complique pour Troyes.


Humilié samedi à (4-0), lors de la 32e journée de , Troyes a enchaîné une septième rencontre de rang sans la moindre victoire. Dans cette dernière ligne droite, le club aubois a réalisé une mauvaise opération en vue du maintien. 18e avec un point d'avance sur Lille, le promu coaché par n'est qu'à une longueur de et peut toujours espérer sauver sa peau. Mais son calendrier de la fin de saison est démentiel avec l'OM, Saint-Etienne, , et Monaco au programme. Les partenaires de visent plusieurs exploits pour rester dans l'élite.




gâche la fête.


Manchester City avait la possibilité d'officialiser son titre de champion d'Angleterre lors de la réception de , dans le cadre de la 32e journée. Mais les Citizens ont gâché une avance de deux buts à la pause et se sont inclinés 3-2 à l'Etihad Stadium, alors qu'un succès était nécessaire pour faire la fête. Trois jours après l'humiliation à (3-0), en quart de finale aller de la Ligue des champions, les Citizens ont pris une nouvelle claque, même si leur sacre ne fait aucun doute. Il leur faudra montrer autre chose ce mardi, contre les Reds, pour envisager une "remontada" et une présence en demi-finales de la C1.




Une folle série pour l'ASSE.


L'AS Saint-Etienne est méconnaissable. Si mal en point avant la trêve et désormais porté par la qualité de son recrutement hivernal, le club du Forez a enchaîné vendredi une dixième rencontre sans défaite (cinq victoires, cinq nuls) face au PSG (1-1), lors de la 32e journée de Ligue 1. Les Verts de sont mêmes passés tout près de faire chuter l'ogre parisien, avant un csc de dans les dernières secondes. Déçus sur le coup, les coéquipiers de ambitionnent d'accrocher une qualification en Ligue Europa. Neuvième, Saint-Etienne n'est qu'à quatre longueurs de la cinquième position.


Article précédent Bayern : Rummenigge veu... Article suivant Ronaldo, Messi, Salah.....