Le doublé de Giroud avec Chelsea, Strasbourg dévisse dangereusement... Les Tops et les Flops du weekend

Comme chaque weekend, la rédaction de vous dévoile ses Tops et ses Flops du weekend en France et à l'étranger. Au programme des bons points : et le . Strasbourg et le ont été choisis dans les mauvaises notes.

Olivier Giroud

Giroud relance .


Après deux matches sans victoire, Chelsea a réagi en s'imposant sur le terrain de Southampton (3-2), à l'occasion de la 34e journée de . Menés 2-0 à l'heure de jeu, les Blues d' étaient pourtant mal embarqués, mais Olivier Giroud s'est mué en sauveur. Entré à la place d' (61e), l'attaquant français a signé ses deux premiers buts en championnat sous ses nouvelles couleurs (70e, 78e), pour contribuer à la victoire des siens (3-2). Plus souvent remplaçant, comme ce fut le cas à , l'ancien Montpelliérain confirme son statut de "supersub".




Strasbourg guette le danger.


Seizième avec 34 points, Strasbourg n'est pas encore assuré de jouer en la saison prochaine. Samedi, à l'occasion de la 33e journée de Ligue 1, la formation alsacienne a chuté à domicile contre (0-1), malgré une bonne prestation, enchaînant ainsi une huitième rencontre consécutive sans succès. Sans victoire depuis plus de deux mois, l'équipe de conserve cinq points d'avance sur le barragiste , mais son calendrier ne sera pas simple en cette fin de saison avec Amiens, Nice, Rennes, et comme derniers adversaires.




Dortmund perd le derby.


Le derby de la Ruhr entre Schalke 04 et le Borussia Dortmund constituait la principale affiche de la 30e journée de . Face au dauphin du , le BVB de s'est incliné sur le score de 2-0, un résultat qui vient confirmer la difficulté pour les partenaires de à élever leur niveau face aux meilleurs. Déjà humilié par le champion bavarois deux semaines plus tôt (0-6), Dortmund recule à la quatrième place du classement, à égalité avec le Bayer Leverkusen et à quatre points de Schalke. La qualification en ne fait cependant aucun doute.




Roux redonne espoir à Metz.


La mission s'annonce difficile, mais le FC Metz n'a pas encore perdu l'espoir de se maintenir. Samedi soir, dans le cadre de la 33e journée de Ligue 1, le club lorrain a créé la surprise en gagnant à Rennes (2-1), candidat à l'Europe. Les Grenats étaient pourtant menés, mais a frappé à deux reprises (52e, 57e) pour porter son total à 14 réalisations cette saison. Toujours dernière, la formation de ne compte que quatre points de retard sur la place de barragiste occupée par Lille. Quand on sait que les deux formations s'affronteront, au stade Pierre-Mauroy, lors du 35e acte...


Article précédent ASSE, Debuchy : "C'est ... Article suivant Strasbourg : un club it...

Commenter

Retrouvez les derniers commentaires postés sur notre site en cliquant simplement sur le nom "Top Mercato" ci-dessous ▼