L'OL qualifié pour la C1, le Bayern échoue en finale de la Coupe... Les Tops et les Flops du weekend

Pour la dernière fois de la saison, la rédaction de vous dévoile ses Tops et ses Flops du weekend. En France, nous parlerons de l'Olympique Lyonnais et . Hors de nos frontières, et le sont au programme.

Bayern Munich

L' et Depay arrachent la C1.


L'Olympique Lyonnais accompagnera le et Monaco en la saison prochaine. Lors de la 38e et dernière journée de , le club rhodanien a conservé sa place sur le podium en dominant (3-2). En danger après l'ouverture du score azuréenne, les Gones de peuvent remercier , auteur d'un triplé. Avec 78 points, les coéquipiers de conservent une longueur d'avance sur l'OM et retrouvent la C1, non disputée cette saison.




Une défaite surprise pour le Bayern.


Le Bayern Munich ne réalisera pas le double national. Incontestable champion d'Allemagne, le club bavarois affrontait samedi l' en finale de la Coupe. Opposés à l'équipe entraînée par leur futur entraîneur , les partenaires de se sont inclinés sur le score de 3-1 à Berlin, malgré un but de l'attaquant polonais. Cette contre-performance ternit forcément le bilan de la saison, marquée également par une élimination contre le en demi-finales de la Ligue des champions.




Chelsea sauve sa saison.


Cinquième de la et donc non qualifié pour la prochaine édition de la Ligue des champions, Chelsea a terminé sa saison sur une bonne note en remportant la , aux dépens de (1-0). Le milieu belge a signé le seul but de la rencontre, sur penalty. Cette huitième Cup va redonner le sourire aux joueurs d', après un exercice difficile. La question de l'avenir de l'entraîneur italien se pose désormais, alors que son contrat se termine en juin 2019.




Troyes de retour en .


Un an après avoir dominé Lorient en barrage et accédé à l'élite, Troyes évoluera en Ligue 2 en 2018-2019. Battu samedi soir par Monaco (0-3), à l'occasion de la 38e journée de Ligue 1, le club aubois termine à la 19e place. Quatorzième à l'issue de la phase aller, l'équipe de paye une fin de parcours catastrophique, avec une seule victoire au cours des treize dernières journées. Habitué à faire le yoyo, l'ESTAC devra de nouveau repartir de zéro pour faire son retour au plus haut niveau.


Article précédent OL : Riolo pense qu'Aul... Article suivant Neymar, Thauvin, Fekir....

Commenter

Retrouvez les derniers commentaires postés sur notre site en cliquant simplement sur le nom "Top Mercato" ci-dessous ▼