Le Havre, Volpe : "L'équité sportive n'a pas été respectée"

Le président du Havre, , s'est fait agresser dans les tribunes du stade d'Ajaccio. Il tente de faire inverser le score du match de barrage perdu aux tirs au but par son équipe.

Vincent Volpe

"Je n'étais déjà pas rassuré alors on était venus avec huit agents de sécurité. Déjà, les choses ont mal commencé puisque l' n'en a accrédité que quatre. (...) Mateta a inscrit son penalty, on s'est levés de joie et on s'est tapés dans la main mais sans provocation. Un projectile a atterri devant nous, je ne peux pas vous dire ce que c'était parce que les gardes du corps nous ont fait évacuer tout de suite de la tribune et, là, j'ai reçu un coup de pied dans le dos, j'ai rien vu venir", a-t-il relaté à L'Equipe.

"Il ne faut pas s'appeler Einstein"


Et de poursuivre : "On savait pertinemment ce qui allait se passer. Il ne faut pas s'appeler "Einstein". Dans ce stade, personne ne contrôle personne. Surtout pas les stadiers qui sont complices. Ce n'est pas pour rien qu'on a demandé à nos supporters de ne pas venir. On a eu peur vendredi et, dimanche, le climat était détestable. Quand on demande samedi à la Ligue d'imposer le huis clos, c'était pour éviter ce genre de débordements. On nous dit que si le match se jouait à huis clos, cela aurait eu de grave conséquences à l'extérieur..."

"L'équité sportive n'a pas été respectée"


Il a saisi la commission des compétitions : "Il y a eu un nombre incroyable de manquements. Outre les insultes racistes, homophobes et les menaces de morts, on a vu des choses incroyables. Le plus important étant que l'entraîneur, , expulsé, a répondu aux questions de beIN Sports, avant la séance de tirs au but, sur le bord de pelouse, avant d'aller donner ses consignes. Sur la pelouse." Il demande des sanctions : "L'équité sportive n'a pas été respectée dimanche. Compte tenu des éléments adressés à la Ligue, nous demandons l'annulation de la rencontre et la victoire sur tapis vert à notre profit."

Les commissions trancheront donc aujourd'hui.
Article précédent Ajaccio-Le Havre : la L... Article suivant Ajaccio : Orsoni a dépo...