EdF : le gouvernement se lâche contre Rabiot

Le gouvernement français a réagi, par la voix de son porte-parole, à la décision d' de ne pas honorer son statut de suppléant du groupe France, en vue de la .

Adrien Rabiot

"Quand on a l'honneur d'être appelé à porter le maillot tricolore et à défendre les couleurs de son pays, on répond présent, quel que soit le poste proposé", a déclaré Benjamin Griveaux en marge du conseil des ministres.
Article précédent EdF : la réaction de Le... Article suivant Bayern : un petit appel...

Commenter

Retrouvez les derniers commentaires postés sur notre site en cliquant simplement sur le nom "Top Mercato" ci-dessous ▼