Mercato - Fair-play financier : le PSG et l'OM épargnés par l'UEFA

Le n'a pas été sanctionné par l'ICFC, dans le cadre du fair-play financier. L'OM a écopé d'une petite amende.

Al-Khelaifi et McCourt

Les clubs français peuvent avoir le sourire, ce mercredi. L' ne les a (quasiment) pas sanctionné.

Les dirigeants parisiens vont notamment pouvoir recruter normalement. L'instance a jugé qu'ils n'avaient pas outrepassé le règlement. Le club restera surveillé et fera l'objet d'un examen approfondi, dans les prochaines semaines. L'exercice comptable 2017-2018 n'aurait pas été pris en compte dans les décisions. Et le club parisien est dans l'obligation de vendre pour 60 millions d'euros pour équilibrer ses comptes, croit savoir L'Equipe.

Le communiqué de l'UEFA : "La chambre d'instruction de l'ICFC a décidé de clore l'enquête relative au Paris Saint-Germain. Cette décision fait suite à un examen détaillé des contrats de transfert et à une analyse des comptes de gestion concernés, qui ont confirmé que ces transactions étaient conformes au Règlement de l'UEFA sur l'octroi de licence aux clubs et le fair-play financier. En outre, l'instance a conclu qu'après des ajustements significatifs à la juste valeur de plusieurs contrats de sponsoring du club - conformément aux évaluations réalisées par des experts tiers indépendants - le résultat relatif à l'équilibre financier du club reste conforme à l'écart acceptable pour les exercices financiers s'achevant en 2015, 2016 et 2017. L'impact financier des activités de transfert réalisées à partir de l'été 2017 - jusqu'à la prochaine fenêtre de transfert comprise - et le respect de l'exigence relative à l'équilibre financier pour l'exercice 2018 continueront à faire l'objet d'un examen approfondi et d'un suivi attentif lors des prochaines semaines."

Son rival marseillais devra quant à lui s'acquitter d'une petite amende de 100 000 euros. Une petite sanction, alors qu'il dépassait le plafond de 8 millions d'euros. Il reste également "sous surveillance".
Article précédent Galatasaray : Gomis sur... Article suivant Grèce : Anigo rejoint l...