Mercato - Les difficultés de Mourinho, le nouveau Neymar... Le Tour d'Europe de la presse

Le nouveau , l'OL sans ses supporters, ou encore les difficultés de Mourinho... C'est la revue de presse européenne du mardi 2 octobre 2018.

Jose Mourinho

France


consacre une large part de son édition au match à venir entre l'OL et le Shakhtar. Le quotidien évoque notamment le huis clos prononcé par l', lequel empêchera les fans rhodanien d'y assister. Le quotidien publie un dossier sur les supporters lyonnais, et tout particulièrement le groupe des Bad Gones, lequel a récemment fait parler de lui. Il livre aussi des précisions sur les possibles prolongations d', et , au . France Football fait sa une sur Neymar, jugeant que le Brésilien "a bien changé", depuis le début de la saison.

Espagne


Marca revient sur l'épisode de la main de , lors du derby madrilène. Un couac pour la VAR espagnole. Le média souligne également l'importance de pour l'équipe blaugrana, à domicile, en . Sport croit savoir qu' envisage un changement de système, face à . As pense que le peut profiter du déplacement en Russie, au CSKA, pour retrouver son allant offensif.

Italie


Le Corriere dello Sport explique comment l'AS Rome a retrouvé un peu de confiance et enchaîne les victoires. Il indique aussi qu' et Beppe Marotta intéressent , lequel n'est pas convaincu par ses dirigeants actuels. Tuttosport croit au contraire que Marotta pourrait rejoindre l' ou le . Il assure aussi que la Juventus a inscrit le nom de sur sa short-list, en vue des prochains mercatos.

Angleterre


Le Mirror relate la conférence de presse de , lequel assure qu'il ne se fera pas licencier de son poste. Les bookmaker ne sont toutefois pas de son avis. Le Sun assure que le divorce est définitif entre et le Portugais. Le Français aurait indiqué qu'il partirait, si le technicien était conservé. Enfin, , interrogé par Sky Sports, doute que la situation s'améliore. L'ancien Red considère que Mourinho a déjà perdu son vestiaire.
Article précédent OM : Rami espéré, de bo... Article suivant OM, Sarr : "On en fait ...