UEFA, fair-play financier : Hutteau dénonce l'acharnement contre le PSG

a confié son incompréhension face à l'acharnement dont est l'objet le par l', dans le cadre du fair-play financier. L'agent de joueurs estime que le club français est victime de la pression mise par ses concurrents.

Parc des Princes

"L'acharnement ne peut être entretenu que par les clubs concurrents du Paris Saint-Germain, et plus particulièrement par les clubs espagnols via la voix du président de la Ligue, , a-t-il indiqué à Eurosport. Mais il ne peut pas y avoir deux poids deux mesures. Il y a quelques années, le , très fortement endetté, avait vu son sauvetage économique être réalisé par le gouvernement espagnol qui avait racheté des terrains au club."

"La moitié des clubs bénéficie d'une aide des pays du Golfe"


Et de poursuivre : "La seule question c'est le PSG est-il ou pas dans les clous ? La première commission de l'UEFA a dit qu'il l'était, voilà stop ! Laissons-le Paris Saint-Germain travailler, car cela confine clairement à de l'acharnement. Si on ne veut pas que des états soient propriétaires des clubs, il faut le dire. La moitié des clubs qui accuse le PSG bénéficie à travers le sponsoring, d'une compagnie aérienne notamment, d'une aide des pays du Golfe. Il faut être sérieux à un moment. L'UEFA ne doit pas céder au désir des ceux qui ne veulent pas de Paris ou de , deux clubs qui ont autant de respectabilité que les autres clubs."

Pour rappel, l'instance a encore reporté sa décision, concernant le club parisien.
Article précédent OL, Genesio : "Il faudr... Article suivant PSG : sanction pour les...