OL : Aulas attaque à nouveau le PSG

avait déjà tancé le club de la capitale dans la semaine, dans une interview au Progrès. Le boss de l' a récidivé dans l'Equipe du jour, avant la rencontre entre le et Lyon demain soir, au .

Jean-Michel Aulas

"Ses comptes mettent en évidence (que le PSG est porté à bout de bras par l'état du , ndlr) de manière très précise. L'argent vient de manière un peu artificielle, puisque c'est l'augmentation de capital d'un Etat, ce qui vient concurrencer un modèle économique avec des fonds privés. Face au capital d'un Etat, ça devient de plus en plus difficile de pouvoir lutter. Maintenant, je serais à la place du PSG, du moment où on m'empêche pas de le faire et que l'on ne me sanctionne pas, j'aurais tort de me gêner. Je ferais probablement la même chose. Mais sur un plan économique, c'est un non-sens. Le total des charges du PSG l'année dernière est de 680 millions d'euros. La moyenne des clubs français doit être inférieure à 60 ou 70 millions d'euros."

Bien lancé, le président de l'OL en a profité pour mettre un petit taquet à l', relégable : "Un certain nombre de clubs, qui vont lutter pour ne pas descendre ou être en milieu de tableau, doivent considérer qu'il y a des règles économiques qui ne sont pas complètement transparentes."
Article précédent PSG : le club tacle ... Article suivant OL : le groupe pour déf...