Arsenal : incroyable but... et désillusions

Jusqu'à la 94e minute, les Gunners ont cru que la réussite du potentiel futur champion était avec eux. Mais sur la pelouse de , s'est fait rejoindre dans les ultimes instants de la rencontre (1-1) après avoir manqué un pénalty, alors que Fabregas avait ouvert le score d'un but assez invraisemblable.

Fabregas est un génie. Le meneur de jeu d'Arsenal s'est ainsi payé le luxe d'inscrire une volée de 35 mètres... involontairement. En se précipitant au pressing, il a ainsi contré in extremis le défenseur des Black Cats, expédiant bien malgré lui le cuir sous la barre. Un chef-d'oeuvre de réussite.

Par la suite, les Gunners copieusement dominés et réduits à dix après l'expulsion de Song (55e) ont vu avec bonheur obtenir un pénalty... vendangé par Rosicky. Les hommes de Wenger croyaient enfin tenir leur victoire au bout de quatre minutes dans les arrêts de jeu, mais l'incontournable Bent arrachait le nul sur un ultime corner (94e). Que d'émotions...
Article précédent Arsenal : la relève de ... Article suivant Arsenal, Denilson : "no...