Dijon : Dall'Oglio revient sur son éviction surprise

a été limogé de son poste d'entraîneur de Dijon, le 30 décembre dernier. Il ne s'y attendait pas.

Olivier Dall'Oglio

Le technicien a relaté le jour où lui a annoncé son départ : "Le président me contacte dans l'après-midi. Il me demande de passer le voir en début de soirée, dans les bureaux de son entreprise. Sa voix était normale. Pour moi, on allait parler de la reprise de l'entraînement, prévue le lendemain, et du mercato, notamment. Mais quand je suis arrivé, il m'a dit que c'était fini et que David Linarès (son adjoint) allait diriger l'entraînement le lendemain... Autant vous dire que ça a été une grosse surprise", a-t-il expliqué à .

"C'est brutal, surprenant"


La surprise a été importante : "On a discuté pendant une heure. Ce n'était pas tendu. J'étais tellement étonné... Le président m'a dit qu'il fallait un déclic, pour booster tout le monde. Il m'a assuré qu'il n'avait rien contre moi, mais qu'il était nécessaire de faire quelque chose. C'était peut-être un peu facile de virer l'entraîneur pour provoquer ce déclic. C'est brutal, surprenant, même si je sais que ce métier vous expose à ce genre de situation. Je suis rentré chez moi, et j'ai annoncé la nouvelle à ma femme et à ma fille. Le lendemain, lors de la soirée du réveillon, ça a alimenté les conversations..."

Aucun accord n'a pour l'instant été trouvé avec ses dirigeants, concernant la rupture du contrat : "Il y a eu plusieurs rencontres. Pour l'instant, les négociations n'ont pas abouti. J'avais un contrat, je demande juste qu'il soit respecté. Et le président du DFCO refuse..." a-t-il conclu.
Article précédent Le PSG sans trembler co... Article suivant Lille-Dijon : les compo...