Reims : Caillot accuse les arbitres de favoriser les gros

, président du , a confié sa déception, suite au match nul concédé par son équipe face à Lille (1-1). Il pense que son club a été désavantagé par l'arbitrage au match aller et au match retour.

Jean Pierre Caillot

"Je pense que je vais être obligé, comme certains présidents, de dire qu'il y a deux sortes d'arbitrage en France. Au match aller, toute la France a vu qu'il n'y avait pas penalty, et que Lille a égalisé à la 95e minute, sur un penalty imaginaire. Ce soir, s'il n'y a pas penalty, là... Je ne sais pas, tout le monde reverra les images. On nous a demandé beaucoup d'argent pour la VAR, pour former l'arbitrage... C'est inadmissible qu'il n'y ait pas un penalty qui soit sifflé là-dessus. Moi, je considère que le Stade de Reims, il dérange à la place où il est, et que tout doucement, on vient de perdre 4 points contre Lille. Voilà. Laissons les nantis, laissons les gros, et puis les petits clubs comme nous, on n'a rien à faire dans ce football. Ça doit sûrement être à cause de ça", a-t-il lancé au micro de beIN Sports.

Au classement, Reims manque une occasion de passer devant l'OM.
Article précédent Ligue 1 : Lille concède... Article suivant Reims : Caillot soumet ...