Bordeaux : Maazou s'en fout d'être critiqué

En janvier dernier, (22 ans) était arrivé en prêt à l' sur la pointe des pieds après une expérience plus ou moins convaincante au .

Avec le club de la Principauté, l'attaquant du Niger a trouvé le chemin des filets à huit reprises en vingt-deux matches : un bilan tout à fait flatteur même si les dirigeants monégasques n'ont pas pu le conserver définitivement.

Après avoir laissé partir (, prêt) () ou encore (Olympique Lyonnais), les gestionnaires des Girondins de ont décidé de miser sur lui avec l'accord de l'entraîneur .

Pour le moment, le natif de Niamey n'a pas fait trembler les filets et plusieurs observateurs n'hésitent pas à dire que le club aquitain n'a pas de grand attaquant dans son effectif.

"On dit vraiment ça sur les plateaux télé ? Ok. Ce n'est pas grave, je m'en fous. Car je sais que je vais réussir. Je ne suis pas là par hasard. Quand je suis arrivé à Monaco, qu'est-ce que je n'ai pas entendu : il n'a pas de technique ! Pourtant, après quatre matches, ils se taisaient tous", a justement rappelé le joueur africain dans le journal Sud-Ouest.

"J'ai un truc que les autres n'ont pas : j'ai ma bonne étoile. Je ne suis peut-être pas le plus technique, mais j'ai une bonne frappe, de la vitesse, un bon jeu de tête et je suis un bosseur. Alors oui, il me faut un tout petit peu de temps d'adaptation, mais ça vient, en parlant avec les autres", a-t-il conclu.
Article précédent Bordeaux : un ex-pensio... Article suivant Bordeaux : ne pas tente...