Pourquoi le Japon et le Qatar disputent-ils la Copa America ?

Lors de la 46e édition de la compétition sud-américaine, organisée au du 14 juin au 17 juillet 2019, deux pays extérieurs au continent et issues de l'AFC (la Confédération Asiatique de Football) se sont infiltrés dans la compétition : le Japon, dont c'est la deuxième partition après l'édition 1999, et le , qui découvre lui la Copa America.

Copa America 2019

Le Japon est tombé dans le groupe C, celui du Chili, de l'Uruguay et de l'Equateur. Le Qatar, lui, est dans le groupe B, avec l', la et le Paraguay. La question que beaucoup d'amateurs de foot se posent est la suivante : pourquoi deux pays extérieurs à l'Amérique du Sud jouent la "Copa America" ?

L'explication est en fait toute simple : il n'existe que dix pays sud-américains. Contrairement à l'Euro, par exemple, où les éliminatoires empêchent toutes les nations européennes de participer à la compétition, la Copa America, elle, accueille toutes les sélections du continent, vu leur faible nombre. Désirant faire trois poules de quatre équipes, la se voit dans l'obligation d'inviter deux nations extérieures pour " faire le nombre ". C'est une tradition depuis l'édition de 1993, et ce sont régulièrement des pays du CONCACAF qui le sont : le , notamment, a participé 10 fois à la Copa America.

Diffusée en exclusivité par Bein Sport, vous pouvez retrouver le programme TV complet de la Copa America sur la page dédiée de notre partenaire, matchs.tv. A noter : aucun pays invité n'a jamais remporté la compétition, et à ce stade, c'est encore assez mal parti pour le Japon avec une première défaite 4-0 contre le Chili et le Qatar qui a fait match nul contre le Paraguay 2-2. Prochains matchs déjà décisifs pour ces deux pays : Uruguay-Japon et Colombie-Qatar.
Article précédent Copa America 2019 : le ... Article suivant Copa America 2019 : le ...