PSG : le suspense continue pour la prime d'éthique de Rabiot

Le PSG et les représentants d' ont présenté leurs arguments devant la commission paritaire de la Ligue dans l'affaire de la prime d'éthique du mois de mars non versée à l'ancien Parisien.

Rabiot veut sa prime d'éthique du mois de mars

Cette instance a été saisie en appel par le club de la capitale française à la suite d'une décision de la commission juridique de la favorable à Adrien Rabiot. Celle-ci avait estimé que le PSG devait bien verser cette fameuse prime du mois de mars à son joueur qui avait déjà été sanctionné d'une mise à pied et donc d'une retenue de salaire après l'affaire du "like" sur un post de suite à l'élimination du PSG en C1. Selon le journal Le Parisien ce samedi, la décision de la commission paritaire a été mise en délibéré.
Article précédent Neymar, Griezmann, Pogb... Article suivant Everton : Gueye botte e...