Mercato - Son départ de Strasbourg, l'envie de rester à Troyes, Laurent Batlles... Yoann Salmier s'exprime pour TM

Prêté par à la saison dernière, s'est engagé pour trois ans avec le club aubois, en . Pour , le défenseur central de 26 ans revient sur ce choix de carrière et se tourne vers la saison 2019-2020, qui débutera dans deux semaines par un déplacement à .

Yoann Salmier

Vous avez décidé de rester à Troyes. Strasbourg n'a pas souhaité vous garder ?

S'ils m'ont laissé partir, c'est qu'ils n'ont pas eu envie de me conserver. C'est ce que j'ai ressenti lors de mon retour. De toute façon, ma décision de revenir à Troyes était déjà prise. J'avais ça en tête depuis longtemps, c'était mon objectif. Etant sous contrat, j'ai fait la reprise avec Strasbourg, sans discuter avec les dirigeants. J'ai eu d'autres contacts, mais mon choix était fait. Je me sens bien à Troyes.

Quel bilan avez-vous tiré de votre première saison dans l'Aube ?

Mes performances ont été bonnes. J'ai atteint mes objectifs. C'est dommage d'avoir manqué la montée. Avec le groupe, on est passé rapidement à autre chose. Après les vacances, on a oublié cette déception.

"On avait perdu notre identité"


Comment se passe la préparation ?

Bien. On a hâte de reprendre la compétition. On met des choses en place. On essaye de trouver des automatismes et d'appliquer ce que le coach nous demande. Il y a eu pas mal de changements, il faut s'adapter. L'effectif est jeune et rempli de talents. Mais ce groupe devra être encadré par des joueurs d'expérience. Ça manque de vécu.

Laurent Batlles a remplacé Rui Almeida sur le banc. Quelles sont ses principes de jeu ?

Il veut renouer avec le fait que Troyes doit de nouveau jouer au ballon. La saison dernière, on avait perdu notre identité et il souhaite qu'on la retrouve. Avec lui, cela se passe bien au quotidien. On fait beaucoup de jeu. Tout le monde est content.

La , c'est une ambition naturelle pour Troyes ?

On n'a pas parlé des objectifs avec le club. On va essayer de jouer les premières places. Le haut de tableau, c'est effectivement notre ambition. Mais en Ligue 2, c'est difficile de se projeter. Tout le monde peut battre tout le monde. Il faut être le plus régulier possible.
Article précédent Ligue 1 : le programme ... Article suivant Amical : Lille rattrapé...