Ligue 2 : les leaders neutralisés, Grenoble dans le coma

La dixième journée de qui s'est disputée hier soir a confirmé certaines tendances. Personne n'arrive à prendre le large en tête et les relégables ne se rebiffent pas ce qui donne un statut quo général.



continue son petit bonhomme de chemin


Pour un promu comme l'ESTAC, le fait d'avoir réussi à prendre un point contre Boulogne-sur-Mer, même à domicile, reste une superbe opération comptable. Pourtant, tout avait très mal commencé pour les hommes de puisque dès la troisième minute de jeu le buteur refroidissait les ardeurs des supporters présents au stade de l'Aube hier soir. Mais à force de persister, les Troyens ont égalisé par l'intermédiaire de leur buteur providentiel, Marcos Dos , qui a inscrit son sixième but de la saison (1-1).

Sedan et Tours ratent une belle occasion


Le CS Sedan-Ardennes et le Tours FC auraient pu prendre la tête du championnat. Mais les Sangliers n'ont pu obtenir que le point du match nul contre (1-1) tandis que les Tourangeaux n'ont pas montré assez de velléités offensives face au FC (0-0). Néanmoins, il faut reconnaître que ce type de résultats à l'extérieur est positif pour la confiance car les Normands et les Canaris ont également de grosses ambitions en Ligue 2.

et recollent


Alors que les leaders ont été neutralisés, deux formations ont profité de la journée d'hier pour faire un bond au classement. Il s'agit bien évidemment de Châteauroux qui a mis le bleu de chauffe pour aller battre le Vannes OC dans son fief de la Rabine (0-1). Le salut des Berrichons est intervenu à la soixante-dix-huitième minute de jeu par l'intermédiaire de Jérôme Lafourcade qui confirme sa belle saison passée à Troyes (17 buts en National).

Après un début de championnat très irrégulier, l'équipe du Mans FC a gagné en sérénité et surtout en efficacité. Au retour des vestiaires, le jeune attaquant a inscrit un doublé en sept minutes qui a littéralement crucifié le Foot (2-0) car les Auvergnats résistaient bien depuis le début du match. Désormais, les supporters du stade Léon Bollée veulent que leurs protégés fassent un énorme parcours d'ici Noël pour intégrer le peloton de tête.

Reims piétine, au tapis


Le va avoir de grosses difficultés cette saison. Alors que l'entraîneur avait demandé à ses hommes d'emballer le match d'entrée contre l', ils ont trouvé le moyen de prendre un but dans les dix premières minutes de jeu ! Fort heureusement, l'attaquant Joachim Ichane a fait une entrée en jeu décisive puisqu'il a mis cinq minutes à trouver le chemin des filets (1-1). Malgré cela, ce point du match nul pris à Auguste-Delaune ne suffit pas aux Champenois qui comptaient se rapprocher des premiers non relégables.

On se demande vraiment s'il existe encore des solutions pour sauver le Foot 38 à l'heure actuelle. Alors que l'adversaire du jour, le Stade Lavallois, était un concurrent direct pour le maintien, les joueurs d' ont été laminés (3-0) sans aucune contestation possible. Les Isérois restent évidemment la lanterne rouge de la Ligue 2 mais ils accusent désormais un retard de quatre points sur le dix-septième, autrement dit le Clermont Foot. Les miracles existent en football mais le GF38 est tellement pathétique qu'on se demande sans cesse si ce club n'est pas maudit depuis la saison dernière...

Les résultats complets de la journée :

Troyes 1-1 Boulogne-sur-Mer
Le Havre 1-1 Sedan
0-0 Angers
Vannes 0-1 Châteauroux
Le Mans 2-0 Clermont Foot
Metz 3-1 Dijon
Istres 0-0 Nîmes
Reims 1-1 Ajaccio
Laval 3-0 Grenoble
Nantes 0-0 Tours

A bientôt pour un nouveau zoom sur la Ligue 2 !
Article précédent Reims : deux tests non ... Article suivant Arles-Avignon : un joue...